Lasure bois

Découvrez une gamme élaborée de lasures et de saturateurs bois pour entretenir, protéger et décorer tous vos types de bois européens, exotiques ou tropicaux. Ils peuvent être alors utilisés sur du bois neuf comme de l'ancien. Ils s'emploient également sans aucune difficulté aussi bien à intérieur qu'à l'extérieur. Ces traitements conviennent donc parfaitement sur des chalets, des bardages, des barrières, des portes, des fenêtres, des volets ou des huisseries. De plus, Ils possèdent un pouvoir hydrofuge renforcé pour bloquer l'humidité, l'eau, les pluies et les intempéries. Ils résistent aussi très bien à la lumière, au soleil et aux rayons ultraviolets sans blanchir, sans jaunir, ni se décolorer dans la durée.

 

 

Pourquoi choisir une lasure bois ?

Choisir une lasure bois, permet de respecter la fibre naturelle du bois tout en rehaussant la beauté du veinage. En effet , elle ne forme pas une couche comme une peinture mais imprègne les pores sans jamais les masquer. De plus, elle offre une structure micro-poreuse qui laisse parfaitement respirer le matériau sans bloquer la condensation. Elle ne se décolle donc pas, ne s'écaille pas et ne s'effrite pas dans le temps.

 

Une lasure assure un traitement transparent qui entretien, protège et embellit le bois sans jamais cacher son veinage. Elle améliore ainsi la longévité du matériau en l'imperméabilisant en profondeur. Elle le protège également des insectes, des moisissures et des champignons. Elle préserve aussi efficacement le bois des différentes agressions extérieures pour lui permettre de durer pendant de nombreuses saisons.

 

Une lasure se décline en plusieurs versions différentes selon le type de projet à réaliser. On en préconise certaines pour l’extérieur, d’autres pour l’intérieur ou encore pour un usage mixte. Il existe également des lasure incolores mais aussi des lasures teintées. D'ailleurs, une lasure de couleur préserve générallement mieux le matériau du soleil qu'une lasure translucide. Pour cette raison, on la préconise donc d'avantage à l'extérieur.

 

Une lasure en général s'emploie en couches fines pour bien saturer le bois. On l'égrène alors entre chaque passe avant de bien éliminer la poussière de ponçage. On conseille même de l'appliquer en 2 ou 3 couches pour bien protéger le bois en cas d'exposition à des intempéries extrêmes. Ensuite, on doit la renouveler régulièrement tous les 5 à 10 ans selon la qualité de la lasure, le lieu d'utilisation et la préconisation du fabricant.

 

 

Pourquoi choisir un saturateur bois ?

Choisir un saturateur bois, permet de protéger le matériau des diverses agressions climatiques. Son rôle est d'imprégner le support en profondeur jusqu'au refus d'absorption. Sa base fluide permet de pénétrer plus efficacement les pores du bois. Il procure alors une protection nourrissante pour accompagner la structure tout au long de son évolution. Il réduit ainsi considérablement les risques de fendillements, de fissures ou de craquements.

 

Un saturateur bois se caractérise généralement par un aspect parfaitement incolore. En effet, il doit préserver l'état naturel du bois sans jamais masquer son veinage. Il met ainsi en valeur l’élégance naturelle du bois pour en sublimer les fibres. Son pouvoir pénétrant, le destine aux bois européens, aux essences exotiques ou tropicales difficilement imprégnables. Il s'utilise également sur les supports extérieurs sollicités par des conditions météo agressives.

 

Un sarurateur bois se décompose en deux grandes familles bien distinctes. Les saturateurs à base de solvants dont la formulation reste plus traditionnelle. Les saturateurs à base d'eau dont la formule demeure plus innovante pour un meilleur confort d’utilisation. Effectivement, ces derniers respectent d'avantage l'utilisateur, la nature et l’environnement. De plus, ces produits offrent une excellente protection contre l'eau, les taches et les auréoles.

 

Un saturateur bois se mélange soigneusement pour bien homogénéiser l'ensemble des matières. Il s'applique ensuite généreusement dans le sens du bois. On renouvelle alors plusieurs fois l'imprégnation mouillé sur mouillé. On continue ainsi jusqu'à saturation totale du matériau. Après, on lisse l’excès de produit afin de bien le répartir sur toute la surface. Pour terminer, on essuie éventuellement les zones trop enduites pour éviter les surbrillances au séchage.

 

 

? Conseil
04 70 28 93 04