Appétit de la Chine pour chêne désempare les scieries

Chêne Français

Appétit croissant pour le chêne français

L'appétit croissant de la chine pour le chêne français entraîne une véritable guerre entre les scieries françaises et les courtiers en bois qui travaillent pour l'export. On se retrouve avec une véritable pénurie de matière première qui risque de créer une forte augmentation des prix sur le marché.

L es exportations françaises explosent littéralement puisqu'elles sont passées de 50.000 m3 de chêne auparavant à 580.000 m3 pendant une seule année. Les Chinois achètent jusqu'à 60 % du volume des forêts de chênes qui sont disponibles dans le nord est de la France par exemple.

Les différentes restrictions de coupe qui sont imposées dans les forêts chinoises sont à l'origine de cet engouement assez extraordinaire pour le chêne Français. La chine cherche à sauvegarder sa ressource pour lui permettre de la reconstituer au fur et à mesure des années à venir.

La France demeure la première forêt de chênes sur l'ensemble de l'Europe. Elle demeure un fournisseur qui reste incontournable dans le milieu du bois. Un grand nombre de pays de l'est bannisse l'exportation des bois bruts vers l'extérieur du pays. Les professionnels français accusent la Chine de faire grimper les prix en réduisant le volume de chêne disponible sur le marché mondial.

  

Blog actualités

Blog actualités