Un expert vous répond

Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Temps de conservation de la lasure intérieur

Temps conservation lasure

Temps de conservation

Le temps de conservation de la lasure intérieur, reste tout à fait variable en fonction des conditions de stockage. En général le temps de conservation se situe au alentour de deux ans maximum après ouverture du bidon. Il doit avoir été bien refermé hermétiquement au préalable.

Cependant, il est recommandé de ne pas dépasser une année pour les produits acryliques à base d'eau si l'on veut garder toutes les qualités intrinsèques de la lasure d'origine. Lorsque l'on souhaite se resservir d’une lasure pour bois déjà utilisée, il n’est pas rare qu’un film se soit formé à la surface du pot.

Le plus souvent, cela est dû à l’air qui a asséché la lasure à l'intérieur du pot. En effet, un pot entamé perd son étanchéité. L'entrée d'air entraîne l'évaporation du solvant ou de l'eau. C'est cette oxydation qui crée une peau pâteuse à la surface du produit. Il est important de conserver le pot de lasure dans un lieu sec, à l'abri du froid, du gel et de l'humidité.

Cette lasure à l'eau est sans odeur car elle ne contient pas de solvant. Elle peut être appliquée dans des locaux fermés ou peu aérés sans aucun problème. Elle à l'avantage de sécher très rapidement en moins de 15 minutes. Elle est parfaitement lessivable. Elle apporte une très grande résistance face aux graisses, aux huiles ou autres salissures.

 

 

⇨ Stocker la lasure intérieur

Stocker la lasure intérieur correctement, est important si l'on veut la garder le plus longtemps possible. Il faut la conserver dans un lieu sec, renforcer l'étanchéité et bien refermer le couvercle.

 

1 - Conserver en lieu sec : elle doit absolument être bien conservée dans un lieu sec, à l'abri du froid, du gel, du chaud, du soleil, des ultraviolets, de l'eau et de l'humidité. Si les conditions de stockage sont trop mauvaises, la lasure s'altère et se détériore très rapidement. Une petite couche peut se former à la longue en créant une peau sur le dessus du produit.

2 - Renforcer étanchéité : il faut commencer par bien nettoyer les bords et le couvercle afin de bien conserver le bidon déjà entamé. Il est primordial de recréer l'étanchéité de l'emballage pour éviter qu'elle ne sèche au contact de l'air. Il est conseillé d'intercaler un film plastique avant de remettre le couvercle pour garder le bidon propre et bien étanche à l'air.

3 - Refermer le couvercle : le couvercle doit être entouré soigneusement avec un ruban adhésif pour bien refermer l'ensemble. Une fois le couvercle replacé, il faut le taper légèrement le long des bords avec un marteau pour enclencher parfaitement le couvercle sur le pot. Enfin, Il peu être judicieux de retourner le pot pour que l'air ne circule plus quand cela est possible.

 

 

⇨ Préparer un bois

Préparer un bois avant de lasurer avec la lasure intérieur, permet une bonne adhérence par la suite. Il faut toujours commencer à le rendre propre, à le dégraisser avant de bien poncer les aspérités éventuelles. 

 

1 - Rendre le support propre : il est important de bien veiller que le support soit sain, propre et sec. Il faut que la surface soit bien débarrassée de toutes les matières non adhérentes afin de retrouver un bon pouvoir d'accrochage. Cette préparation préalable est importante car elle assure la bonne adhérence du film de protection par la suite.

2 - Dégraisser la surface : si la surface est trop grasse, il est conseillé de la nettoyer soigneusement avec le dégraissant industriel pour la rendre plus propre. Il facilite grandement la pénétration du traitement par la suite. Il ne faut surtout pas oublier de bien rincer afin d'éliminer toutes traces de produit, de poussières ou de salissures.

3 - Poncer les aspérités : il est possible de faire disparaître de légers défauts d'aspérités par un simple ponçage manuel avec de la Laine acier n° 4 ou avec une meuleuse munie d'un disque lamelle. Il offre un encrassement limité grâce à une technologie bien maîtrisée. Il est particulièrement bien adapté lorsque l'on veut enlever beaucoup de matière.

 

 

⇨ Lasurer avec la lasure intérieur

Lasurer avec la lasure intérieur, est une opération relativement facile à réaliser. Il faut toujours commencer par bien la mélanger, choisir le bon outil avant de l'appliquer sur le support.

 

1 - Mélanger la lasure : l'étape pourtant primordiale d'homogénéisation est très souvent bâclée, mal réalisée ou même totalement oubliée. Le temps d'agitation avec un mélangeur doit être d'au moins de 5 à 10 minutes si l'on ne veut pas risquer un important préjudice dans l'adhérence ou la tenue de la lasure par la suite.

2 - Choisir le bon outil : un spalter vernis ou une brosse plate vernis est à choisir en priorité selon la largeur des planches en bois pour permettre une application plus précise. La mise en oeuvre va ainsi présenter un aspect plus régulier et plus homogène. En effet, il y a ainsi moins de coup de pinceaux ou de brosses à donner.

3 - Appliquer la lasure : il est recommandé d'appliquer la lasure dans le sens du veinage du bois pour qu'elle soit bien absorbée. l'application respecte ainsi la structure véritable des fibres du bois. Elle doit être appliquée en 2 ou 3 couches minimum jusqu'à la complète saturation du matériau pour une protection durable du bois.

 

 

Consulter la gamme lasure bois

Afin de mieux répondre aux différentes questions que vous vous posez pour une meilleure utilisation de notre lasure intérieur, Codève vous apporte pleins de bons conseils très utiles pour réaliser avec succès tous vos travaux.

N'hésitez surtout pas à consulter notre gamme complète sur notre page lasure bois pour lasurer, entretenir, protéger et décorer tous types de constructions bois neuves ou anciennes, volets, huisseries, portes, fenêtres, bardages, poutres, lambris, planchers, parquets et escaliers.

Pour d'autres bons conseils ou astuces sur nos lasures bois, rejoignez nous dés maintenant sur notre Blog Codève bois...