Traitements intérieurs et extérieurs pour le bois

Quel traitement pour le bois choisir ?

Pourquoi utiliser un traitement pour le bois ?

Utiliser un traitement bois

 

Utiliser un traitement pour le bois, permet de traiter tous les types d'essence. Il s'emploie très souvent sur les feuillus comme le peuplier, le charme, l'hêtre, le chêne ou l'acacia. On le rencontre également sur les résineux comme le pin, le sapin, l'épicéa, le douglas ou le red cedar. On le retrouve aussi sur les exotiques ou les tropicaux.

 

Il traite préventivement le matériau à l'intérieur comme à l'extérieur. Il préserve efficacement les charpentes, les poutres, les solives, les chevrons ou les tasseaux. Il protège également les bardages, les chalets, les hangars, les abris ou les cabanons en bois. On l'utilise aussi sur les meubles, les armoires, les buffets, les bureaux ou les tables.

 

Un produit de traitement bois pénètre en profondeur dans les fibres afin d'imperméabiliser efficacement le matériau contre l'humidité. Il diminue ainsi fortement le développement des champignons et la prolifération des moisissures. Il limite également les dégradations dues aux insectes xylophages qui se nourrissent du bois.

 

Il se formule à partir d'une résine de fixation très performante. Elle pénètre en profondeur dans les pores grâce à d'excellentes propriétés mouillantes. Elle fixe alors les matières actives dans le coeur de la matière fibreuse. Le bois perdure ainsi pendant de nombreuses années malgré les sollicitations agressives provenant de l'extérieur.

 

 

 

Comment préparer un bois avant un traitement ?

Bûcher bois

 

Pour préparer une surface avant d'appliquer un traitement bois, on commence toujours par surveiller l'état de l'ensemble de la structure. On élimine ensuite les parties trop abîmées pour être gardées avec un outil de bûchage adéquat. On renforce ensuite les différentes zones trop détériorées par les diverses sollicitations extérieures. En cas de nécessité, on remplace les éléments affaiblies par de nouvelles pièces de bois neuves appropriées. 

 

1 - Sonder le bois : on commence toujours par contrôler soigneusement la structure pour repérer les zones abîmées par les insectes, les champignons ou les moisissures. Cette vérification permet de faire un véritable diagnostique de l'état du bois afin de déterminer plus précisément le traitement à mettre en place.

 

2 - Enlever le bois abîmé : on conseille de bûcher soigneusement toutes les parties vermoulues. On dégage les galeries des insectes xylophages avec une brosse métallique. On se débarrasse ensuite des différents éléments de bois attaqués par les prédateurs En effet, on doit enlever soigneusement les pièces abîmées avant tout traitement.

 

3 - Renforcer le bois : il faut renforcer au préalable les zones détériorées par les diverses attaques. On remplace ensuite les parties en bois affaiblies par les différentes agressions. Les réparations doivent être bien faites afin d'éviter d'étendre le mal sur l'ensemble de l'ossature du matériau que l'on veut protéger.

 

 

 

Comment appliquer un traitement bois ?

Appliquer traitement

 

Appliquer un traitement bois, peut se réaliser facilement si l'on procède en suivant différentes étapes bien déterminées. On commence en général par contrôler le taux en humidité du matériau qui ne doit pas être trop élevé. On badigeonne ensuite le bois en profondeur avec un outil adapté selon le type de surface rencontré. On termine alors par une pulvérisation à saturation sans oublier aucune partie du matériau.

 

1 - Contrôler l'humidité : on vérifie soigneusement la teneur en humidité du bois qui ne doit pas être trop importante. Effectivement, elle ne doit pas dépasser un taux de plus de 20 % lors de l'application. Le matériau ne doit donc pas trop être saturé par l'eau afin d'éviter tout risque de fissuration, de retrait ou de déformation dans la durée.

 

2 - Badigeonner le bois : on recommande de badigeonner le matériau avec un pinceau, une brosse pouce ou une brosse plate adaptée. On imprègne alors le produit de traitement en profondeur dans les pores du bois. Cette opération demeure particulièrement importante pour une bonne préservation du bois dans le temps.

 

3 - Appliquer le traitement : on complète ce travail par une pulvérisation de la structure jusqu'à saturation. On doit toujours appliquer le traitement sur l'ensemble des faces du matériau. On imprègne alors en profondeur les angles, les bouts, les coupes et les emboîtements restants plus sensibles aux attaques des insectes xylophages.

 

 

 

? Conseil
04 70 28 93 04