Peintures pour le bois, bâtiment et métal

Quelle peinture choisir ?

Qu'est ce qu'une peinture ?

Peinture

 

Une peinture se caractérise par un revêtement imperméable qui laisse correctement respirer le matériau. Effectivement, la condensation doit toujours pouvoir s'évacuer facilement tout en empêchant à l’eau provenant de l’extérieur de pénétrer. Elle diminue ainsi le risque de décollement, d'écaillage ou de bullage du film par la suite.

 

Ce type de revêtement doit être obligatoirement imperméable pour empêcher la pénétration de l'eau. Il préserve ainsi le matériau des pluies, des averses ou autres intempéries. Le support reste ainsi parfaitement sec sans se dégrader au contact de l'humidité. Il résiste donc bien mieux aux moisissures, aux lichens ou aux champignons.

 

Une peinture bois, métal ou bâtiment doit être microporeuse pour une meilleure perméabilité à la condensation. En effet, les vapeurs d'eau s’accumulent petit à petit à l'intérieur du support. Cet échange reste donc essentiel pour bien évacuer cette humidité. Elle provient généralement d'une migration de l'eau à travers le matériau par micro-capillarité.

 

L'eau accumulé dans le matériau entraîne très souvent un noircissement de la surface. Effectivement, le bois demeure particulièrement sensible à l’humidité absorbée. Il la rejette alors selon les conditions de soleil, de chaleur ou de froid. La microporosité du revêtement suit alors ces changements d'humidité sans entraîner de décollement.

 

 

 

Pourquoi choisir une peinture bois ?

Peinture bois

 

Choisir une peinture bois, permet de préserver efficacement vos ouvrages dans la durée. Cependant, une peinture non spécifique au bois n'est pas forcément adapté à l’entretien de ce matériau. En effet, elle doit toujours être sélectionnée en fonction du type de support à peindre. Par exemple, un revêtement pour le métal n'est pas du tout approprié à une structure en bois. Effectivement, la structure fibreuse du bois demeure bien particulière. Ces différentes matières ne vont évidement pas réagir de la même façon face aux différentes sollicitations.

 

On doit donc choisir une peinture bien spécifique élaborée en fonction de la structure fibreuse du bois. Effectivement, cette matière évolue, se dilate ou se rétracte régulièrement avec les années. On doit donc la préserver avec un revêtement adéquat si on ne veut pas prendre le risque que le matériau se détériore à la longue. On l'entretien, le protège et le décore donc pour qu’il conserve toute sa performance afin de résister aux divers aléas climatiques.

 

Une peinture bois n'est pas la même en fonction d'une utilisation extérieur ou intérieur. En effet, peindre une barrière, un balcon, un portail ou un bardage demande des qualités bien spécifiques. A l'inverse, peindre un meuble, une poutre, un lambris ou une porte en requiert d'autres bien différentes. Effectivement, les contraintes hygrométrie ne sont pas les mêmes sur un matériau à l'intérieur qu'à l'extérieur. Elle doit ainsi mieux résister au soleil et aux intempéries.

 

On conseille dans la majorité des cas d'utiliser une sous couche pour apporter un meilleur accrochage sur le support. D'abord, on doit toujours correctement dégraisser le matériau pour obtenir une surface suffisamment saine. Ensuite, il faut légèrement égrener la surface pour éliminer les petits reliefs résiduels. Après, on termine en se débarrassant de la poussière de ponçage restante. On peut alors entamer la mise en oeuvre dans de bonnes conditions.

 

 

 

Pourquoi choisir une peinture bâtiment ?

Peinture bâtiment

 

Choisir une peinture bâtiment, n’est pas toujours si facile tant l’offre demeure diversifiée sur le marché. On retrouve majoritairement deux sortes de liants principaux. Ceux qui sont à partir d'une résine glycérophtalique et les autres sur une base de résine acrylique. La glycéro généralement à base de solvants reste plus opacifiante, plus couvrante et plus adhérente que son homologue en phase aqueuse. Cependant, les solvants dégagent une odeur plus forte lors de la mise en oeuvre. Ils sont un peu plus nocifs pour l'utilisateur, la santé et la nature.

 

L'acrylique souvent à base d'eau demeure bien plus simple à utiliser. En effet, elle s'applique facilement, n'émet pratiquement pas d’odeur et sèche très rapidement. De plus, les outils de mise en oeuvre se nettoient seulement avec de l’eau. Ce type de revêtement en phase aqueuse respecte également bien mieux l’environnement. Cependant, elle est souvent moins résistante, moins couvrante et moins adhérente qu'une glycéro.

 

Une peinture bâtiment, quelle soit glycéro ou acrylique, se décline en différentes finitions. Mat, elle absorbe la lumière afin de masquer les petits défauts de surface. Elle reste ainsi idéale dans un salon, une chambre, un couloir ou un plafond. Brillante, elle reflète la lumière mais cache moins bien les petites imperfections. On l'utilise alors dans une cuisine, une salle de bain ou une buanderie. Satiné, elle reflètent légèrement la lumière pour un excellent compromis.

 

On l'applique généralement en 2 ou 3 couches selon le pouvoir couvrant. Cependant, on peut arriver à couvrir en 1 seule passe pour un revêtement monocouche. Néanmoins, on doit toujours bien préparer la surface au préalable pour travailler dans de bonnes conditions. En effet, de ce travail de préparation, dépend le rendu final que l'on va obtenir. Si le support n'est pas suffisamment sain, on risque alors un décollement du revêtement par la suite.

 

 

 

Pourquoi choisir une peinture métal ?

Peinture métal

 

Choisir une peinture métal, doit se réaliser en tenant bien compte du type de support à préserver. En effet, elle permet de protéger un métal ferreux comme l'acier, le fer ou la fonte. Elle peut également recouvrir un métal non ferreux comme le galvanisé, l'aluminium, l'inox, le cuivre ou le laiton par exemple. De plus, elle se décline en une infinité de teintes pour décorer une surface selon son choix. Elle existe aussi en différentes finitions mates, satinées ou brillantes.

 

Le métal reste un matériau qui n'offre pas naturellement une très bonne accroche. Il faut donc unrevêtement particulièrement adhérente pour procurer une bonne cohésion sur la surface. On retrouve donc très souvent des résines alkydes, glycérophtaliques ou glycéro qui bénéficient d'une excellente adhésion. De manière moins répandue, il existe aussi des résines polyuréthanes ou époxys qui offrent un pouvoir d'accrochage sur le support encore supérieur.

 

Une peinture métal assure un rôle très important dans la préservation d'une structure métallique. En effet, elle reste même indispensable pour empêcher à un matériau de rouiller. Si le métal n'est pas correctement protégé, il va finir tout simplement par se corroder jusqu'à sa disparition complète. Il ne faut donc pas attendre qu'il commence à s'oxyder pour se décider à le recouvrir. On conseille donc d'appliquer un revêtement immédiatement lorsqu'il demeure encore neuf.

 

Avant une mise en oeuvre, on commence toujours par se débarrasser de toutes traces de rouille. On les élimine alors avec de la laine d'acier, de la toile émeri, une brosse métallique ou une disqueuse pour les plus importantes. Sur un métal peint, on se débarrasse des anciennes couches avec un décapant adéquat. Sur un métal neuf, on le dégraisse simplement avec un nettoyant spécifique. Dans tous les cas, on vérifie que le produit utilisé n'est pas trop agressif pour le support.

 

 

 

? Conseil
04 70 28 93 04