Peinture bâtiment

Découvrez une très large gamme de peintures bâtiment pour préserver, entretenir et embellir vos façades, murs, plafonds ou sols. Elles s'emploient sur des supports minéraux aussi variés que le béton, le ciment, le parpaing, la brique, l'enduit ou le crépi. De plus, ces peintures bâtiment demeurent parfaitement imperméables à l’eau, à l'humidité, aux pluies et aux intempéries. Cependant, une couche micro-poreuse étudiée laisse parfaitement respirer le matériau pour empêcher le revêtement de se décoller. La teinte résiste aussi très bien à la lumière, au soleil et aux rayons ultraviolets sans se décolorer, sans blanchir, ni jaunir dans la durée.

 

 

Comment préparer un support avant une peinture bâtiment ?

Préparer un support avant de le peindre avec une peinture bâtiment, demeure une étape primordiale dans une mise en oeuvre réussie. On démarre toujours un chantier en nettoyant la surface afin d'éliminer toutes traces de salissures. On traite ensuite les fissures afin de combler les trous, les creux ou les manques éventuels. On termine enfin en ponçant les différents reliefs afin d'obtenir un support le plus régulier possible.

 

1 - Nettoyer la surface : on commence généralement par nettoyer correctement le matériau avec un nettoyant approprié pour se débarrasser des souillures. On frotte ensuite les traces plus importantes avec une brosse pour un meilleur résultat. Pour finir, on rince abondamment à l'eau pour enlever les dépôts résiduels de détergent.

2 - Traiter les fissures : on commence par traiter les trous, les creux, les fissures ou les lézardes éventuelles. Elles apparaissent le plus souvent suite aux dilatations inévitables des matériaux aux températures. On utilise alors un mastic, un enduit ou un mortier de réparation qui suit bien les variations du support.

3 - Poncer les aspérités : il faut éliminer les légers défauts de relief par un léger ponçage avec un abrasif adéquat. On peut également employer une meuleuse avec un disque de ponçage, lamelle ou fibre sur de plus grandes surfaces. Il s'adapte très bien pour enlever beaucoup de matière sans trop vite s'encrasser.

 

 

Comment appliquer une sous couche bâtiment ?

Appliquer une sous couche bâtiment, permet de diminuer fortement la consommation de la peinture de finition à venir. Elle doit impérativement s'utiliser lorsque les conditions météorologiques sont bonnes. On mélange alors vigoureusement l'ensemble des matières premières pour bien les remettre en suspension. L'impression s'applique ensuite en couche la plus fine possible en évitant les manques et les surépaisseurs. 

 

1 - Conditions de température : on doit toujours peindre à une température ni trop basse, ni trop élevée. En effet la peinture sèche mal en dessous de 15 °C et ne sèche plus en dessous de 5 °C. On conseille donc de l'appliquer à une températures se situant entre 15 et 25 °C pour éviter une mauvaise tenue du revêtement par la suite.

2 - Mélanger la peinture : elle se mélange soigneusement avec un mélangeur à peinture adapté avant tout usage. En effet, il faut remettre en suspension les différentes matières prises en masse pendant le stockage. On retrouve ainsi toute la performance de la peinture d'origine pour une mise en oeuvre réussie.

3 - Appliquer l'impression : on commence en général par appliquer l'impression en une couche très fine. En effet, il ne faut pas essayer de recouvrir l'ensemble de la surface en une seule et unique passe. On évite alors de repasser plusieurs fois au même endroit pour ne pas avoir de surépaisseurs particulièrement visibles après séchage.

 

 

Comment peindre avec une peinture bâtiment ?

Peindre avec une peinture bâtiment, ne pose pas de difficultés particulières si l'on respecte une bonne méthodologie. On débute toujours en diluant la peinture afin de régler correctement la viscosité. On applique alors le revêtement avec l'outil de mise en oeuvre adapté au type de surface à recouvrir. Ensuite, on n'oublie surtout pas de bien laisser sécher la peinture avant de la recouvrir par une deuxième ou une troisième couche.

 

1 - Diluer la peinture : on la dilue légèrement avec le diluant approprié pour la fluidifier. Elle pénètre alors plus facilement dans les différents pores du matériau pour une meilleure accroche. On applique ensuite une deuxième ou une troisième couche sans dilution pour avoir un rendu de surface plus lisse, plus régulier et plus fini.

2 - Appliquer la peinture : on emploie la plus part du temps un rouleau pour plus de rapidité. On opte également pour un pistolet pneumatique ou électrique pour couvrir de plus grandes surfaces. On utilise aussi une brosse plate, une brosse pouce, une brosse à réchampir ou une queue de morue pour les parties plus difficiles d'accès.

3 - Laisser bien sécher : on laisse suffisamment sécher le revêtement avant de le recouvrir par une autre passe. En effet, Il reste primordial de bien la laisser sécher pour éviter tout risque de détrempe par la suite. On ne doit jamais prendre le risque de bloquer du solvant entre deux couches successives de peinture.

 

 

? Conseil
04 70 28 93 04