Saturateurs et stabilisateurs pour le bois

Quel saturateur pour le bois choisir ?

Pourquoi utiliser un saturateur pour le bois ?

Utiliser un saturateur bois

 

Utiliser un saturateur pour le bois, permet d'hydrofuger tous vos types de bois résineux, feuillus ou tropicaux. Il convient sur les résineux tels le pin, le douglas, le mélèze ou l'épicéa. On l'emploie aussi sur les feuillus comme le chêne, le châtaignier, le frêne ou le noyer. Il s'adapte aussi sur les exotiques tels le niangon, l'ipé, l'iroko ou le sipo.

 

Il s'emploie facilement pour traiter une terrasse, une plage de piscine, un caillebotis ou un sol en bois. Il convient aussi très bien pour un bardage, un lambris, une clôture, un portail ou un mobilier en bois par exemple. Par la suite, on peut le recouvrir sans difficulté par une huile, une lasure, une cire, un vernis ou une peinture.

 

Un saturateur bois assure une pénétration remarquable dans les pores du bois. Il peut donc être recouvert sans problème par une finition appropriée. Il suffit alors de laisser le bois en contact avec les intempéries pendant 1 à 6 mois minimum. On obtient ainsi une surface saine facilement recouvrable par le traitement de son choix par la suite.

 

Il imprègne en profondeur les fibres de vos bois tendres, bruts ou neufs à saturation. Le matériau reste ainsi mieux protégé des diverses agressions extérieures. De plus, il limite le risque de déformation, de fendillement ou de grisaillement. En effet, il procure une excellente tenue lors d'une exposition au soleil, au gel ou à l'humidité.

 

 

 

Comment préparer un bois avant un saturateur ?

Dégraisser bois

 

Préparer une surface avant d'employer un saturateur bois, demeure une opération essentielle avant une mise en oeuvre. En effet, la surface doit être parfaitement saine avant toute application. De plus, il faut  veiller à ne pas avoir d'humidité sous-jacente. Enfin, le matériau doit être correctement dégraissé pour une bonne pénétration du traitement.

 

1 - Dégraisser le bois : on doit le dégraisser parfaitement avec un nettoyant adéquat pour avoir un support assez sain pour être traité. On emploie ensuite une éponge ou un chiffon imprégné de solvant. Il se change le plus souvent possible pour ne pas étaler les graisses sur l'ensemble de la surface.

 

2 - Rendre le support propre : il est important de contrôler que la surface soit saine, propre et sèche. On doit la débarrasser de tous les résidus non adhérents pour retrouver un bois apte à être imprégné. Cette préparation préalable demeure impérative afin d'assurer une bonne pénétration du matériau par la suite.

 

3 - Contrôler l'humidité : il faut veiller que la teneur en humidité du support ne soit pas trop élevée. Elle ne doit pas dépasser plus de 20 % lors de l'application du saturateur. En effet, le matériau ne doit pas être trop humide afin de diminuer le risque de retrait, de déformation, de fissuration ou de fendillement.

 

 

 

Comment appliquer un saturateur bois ?

Appliquer saturateur

 

Appliquer un saturateur bois, requiert un minimum d'attention si l'on veut réussir son traitement. Il faut commencer par soigneusement mélanger l'ensemble des composants. Le choix du bon outil garde toute son importance pour une bonne mise en oeuvre. Il ne reste alors plus qu'à appliquer généreusement le produit en couches croisées.

 

1 - Mélanger le saturateur : il se mélange énergiquement avec un mélangeur avant tout emploi. Effectivement, il faut remettre en suspension les différentes matières pouvant être prises en masse au moment du stockage. Cette opération demeure très importante afin de retrouver la qualité d'origine du produit.

 

2 - Choisir le bon outil : il s'étale avec une brosse, un pinceau ou un rouleau selon le type de surface à traiter. Une brosse pouce ou une une brosse plate demeure plus adaptée aux petites surfaces. Un spalter, un rouleau ou un pistolet s'utilise surtout sur des surfaces plus importantes pour moins de fatigue.

 

3 - Appliquer le saturateur : il s'emploie en couches croisées en insistant sur les fissures, les creux ou les noeuds. On sature ainsi les pores dans la profondeur du bois. On attend ensuite un séchage complet pour procéder à une deuxième saturation. On peut même traiter 3 ou 4 fois de suite sur certains bois particulièrement poreux.

 

 

 

? Conseil
04 70 28 93 04