Comment peindre un métal avec une peinture, laque ou primaire ?

Peindre un métal avec une peinture, une laque ou un primaire, demeure une opération assez facile à réaliser. On utilise ce type de revêtement surtout sur des surfaces ferreuses comme le fer, la fonte ou l'acier par exemple. On préserve ainsi le matériau des différentes agressions extérieures afin de lutter contre les méfaits de la rouille. En effet, il protège efficacement les supports métalliques en les isolant des sollicitations habituelles comme les orages, les pluies ou les intempéries.

Repeindre une porte, un volet, une clôture, un portail, une barrière, une poutre ou une pergola reste une opération qui demande de la rigueur. Une peinture préserve d'abord durablement le matériau dans la durée avant de jouer un rôle plus esthétique. Effectivement, il faut protéger correctement le matériau pour qu'il puisse perdurer le plus longtemps possible. On évite alors qu'il se détériore, s'abîme et pourrisse au fur et à mesure des années d'utilisation

 

Peindre un métal

1 - Peindre un métal avec une peinture antirouille, anticorrosion ou direct rouille

Peindre un métal avec une peinture antirouille, une peinture anticorrosion ou une peinture direct rouille, permet de préserver une structure métallique de la corrosion. En effet, ces investissements demeurent extrêmement coûteux d'ou l'obligation de les entretenir durablement. On les protège alors par une peinture appropriée pour une meilleure résistance face à l'oxydation.

Une peinture doit assurer un très beau tendu après séchage pour un film le plus lisse possible. Elle procure aussi une parfaite brillance sans traces, sans marques, ni cordages même après une application au pinceau, à la brosse ou au rouleau. Elle reste également très performante à l'abrasion, aux chocs ou aux rayures par exemple.

On le destine généralement à la protection du fer, de l'acier, de la fonte ou autres métaux ferreux. Elle doit offrir la meilleur tenue possible face aux différents climats agressifs que l'on rencontre usuellement. Elle possède également un excellent pouvoir anticorrosion grâce la présence massive de pigments qui neutralisent la rouille.

Une peinture spécifique à la rouille s'applique directement sur l'oxydation sans préparation préalable. Elle s'utilise en direct sur la rouille sans l'obligation de la gratter, de la poncer ou de la décaper auparavant. Il suffit juste de faire attention que les particules de rouille soient suffisamment adhérentes sur le matériau à peindre.

 

 

Respecter les conditions météo

2 - Respecter les conditions météo avant de peindre

Respecter les conditions météo avant de peindre, reste un préalable absolument nécessaire avant toute mise en peinture. En effet, on ne peut peindre un support ferreux qu'à une température suffisamment clémente. De plus, l'atmosphère ambiante ne doit pas être saturée par une humidité trop élevée.

On ne peut réaliser une mise en peinture que lorsque l'on a vérifié que les conditions météorologiques sont correctes. En effet, on ne peut pas prendre le risque d'avoir une peinture qui ne sèche pas correctement à cause d'une température trop basse. On évite également les courants d'air qui nuisent gravement à la tenue du revêtement.

Il faut toujours appliquer la peinture dans une atmosphère bien sèche afin d'obtenir de meilleurs résultats. De plus, on évite impérativement l'eau, les orages, les pluies et les autres intempéries. On doit aussi faire attention au froid, au gel et à la chaleur. En effet, ces différents éléments nuisent à la bonne performance du revêtement par la suite.

On applique une peinture en respectant scrupuleusement les conditions atmosphériques. Il faut impérativement que ces éléments soient bons si l'on veut réaliser un bon travail d'application. Il est alors possible de conserver dans la durée son capital métallique face aux diverses agressions extérieures à venir.

 

 

Dégraisser un métal

3 - Dégraisser avec un dégraissant ou un solvant de nettoyage

Dégraisser avec un dégraissant industriel ou un solvant de nettoyage, reste important pour peindre un métal dans les meilleures conditions possibles. Si la surface est propre, saine et sans aucune trace de rouille, on peut alors peindre le support métallique sans prendre de risques.

On conseille de diluer le détergent avec de l’eau chaude pour obtenir un meilleur dégraissage de la surface. Il faut bien frotter les marques les plus tenaces avec une brosse dure ou un balais approprié. On améliore ainsi fortement l'efficacité de l'opération de nettoyage au final.

On doit attendre au moins 15 minutes pour que le nettoyant agisse suffisamment en profondeur. Il ne faut surtout pas omettre de rincer soigneusement le support afin d'éliminer tous les restes de détergent. Le support doit être bien sec avant toute application de peinture.

On peut également nettoyer un métal avec un chiffon ou une éponge imbibée de solvant de nettoyage. Il supprime ainsi facilement les souillures, les salissures, les huiles, les graisses ou les cambouis. On change régulièrement le chiffon pour ne pas étaler les matières grasses sur l'ensemble de la surface.

 

 

Décaper un métal

4 - Décaper mécaniquement ou avec un décapant

Décaper chimiquement avec un décapant gel ou un décapant peinture, demeure une alternative particulièrement efficace. On peut également décider de se débarrasser des vieilles écailles de peinture avec une brosse métallique. Quel que soit la méthode, il reste très important de correctement éliminer l'ensemble de ces dépôts résiduels.

On peut égrener la couche de peinture avec de la toile émeri, du papier de verre ou de la laine d'acier pour renforcer l'accrochage. Il faut alors enlever toutes les particules qui résultent du ponçage avec un balais adéquat ou un aspirateur de bricolage avant toute mise en peinture.

On utilise également un décapant pour décoller efficacement les vieilles couches de peinture. Il s'adapte ainsi très bien aux résines alkydes, glycéros, acryliques ou vinyliques par exemple. Il ramollit alors rapidement les anciennes peinture sans agresser les différents matériaux.

On scarifie superficiellement le film de peinture si l'épaisseur est trop importante. Il s'utilise à la brosse ou au pinceau en couches les plus épaisses possibles. Ensuite, on patiente suffisamment pour qu'il puisse avoir le temps de bien agir. Après, on élimine les diverses écailles ramollis avec une spatule adaptée.

 

 

Eliminer la rouille

5 - Eliminer la rouille mécaniquement ou avec un dérouillant

Éliminer la rouille mécaniquement ou avec un dérouillant phosphatant, reste un alternative particulièrement  efficace. On peut supprimer la rouille en procédant à un décapage, à un ponçage ou à un brossage à la main. On utilise alors une brosse métallique pour gratter énergiquement la surface oxydée.

On emploie également une meuleuse équipée d'un disque abrasif ou une lime électrique appropriée. On peut aussi utiliser manuellement un abrasif en feuille ou en rouleau sur des surfaces plus petites. On ponce alors bien plus facilement les reliefs, les creux ou les angles sans trop dépasser.

On peut aussi se servir d'un dérouillant pour éliminer la rouille chimiquement sans abîmer la surface du métal. Cependant, on débute toujours en enlevant les écailles non adhérentes avec une brosse métallique. Ensuite, on procède à une opération de dérouillage par brossage, trempage ou pulvérisation.

Le dérouillant s'emploie avec un pinceau, une brosse ou un pulvérisateur en imprégnant les parties rouillées le mieux possible. On peut aussi directement tremper les petites pièces oxydées dans le dérouillant pour une plus grande efficacité. Après, il suffit de les rincer correctement avant de les laisser bien sécher.

 

 

Mélanger la peinture

6 - Mélanger avec un mélangeur à peinture

Mélanger avec un mélangeur à peinture, reste impératif avant tous travaux d'application. l'agitateur s'adapte sans aucun problème à la majorité des perceuses classiques rencontrées sur le marché. Il s'utilise le plus souvent pour brasser les pots de 5, de 25 ou même de 30 kilogrammes.

L'objectif reste de remettre les matières premières en suspension. Effectivement, il peut arriver que ces particules se déposent dans le fond du pot pendant le stockage. Cette opération de brassage demeure ainsi très importante car elle permet de retrouver la qualité de la peinture de départ.

Une agitation à la main n'est pas suffisante pour obtenir une bonne homogénéisation de l'ensemble des composants de la peinture. Il reste donc indispensable de la brasser correctement avec un mélangeur mécanique pour avoir une parfaite homogénéité de l'ensemble de la peinture.

Il ne faut jamais bâcler l'étape si importante du mélange de la peinture. Il demeure indispensable de respecter un temps d'agitation suffisant. En effet, on doit rendre à la peinture toute sa performance d'origine. On doit donc l'agiter durant un temps de brassage d'au moins 5 à 10 minutes

 

 

Peindre avec un primaire

7 - Peindre avec un primaire ainticorrosion ou phosphatant

Peindre avec un primaire anticorrosion ou un primaire phosphatant, permet d'obtenir un système antirouille performant en sous couche. On applique généralement la peinture en plusieurs couches très minces sans chercher à recouvrir l'ensemble de la surface métallique.

Il faut mieux l'utiliser en plusieurs passes bien fines plutôt qu'en une seule couche trop épaisse. En effet, on ne doit pas trop charger la surface en un seul passage. On évite ainsi d'avoir des traces, des marques ou des coulures pas toujours souhaitées.

Après l'application de la sous couche, le métal peut encore avoir des reliefs, des creux ou des aspérités. On le ponce alors avec un abrasif adéquat pour obtenir une surface la plus lisse possible. Ensuite, on finit la mise en oeuvre par un nuage de peinture permettant d'assurer un plus beau fini.

Le primaire s'applique toujours en couches croisées de manière bien régulière. D'ailleurs, le but reste de couvrir la pièce sans trop la charger, ni trop tirer sur le revêtement. Il peut s'utiliser également pour un usage temporaire dans l'attente d'une future peinture de finition par la suite.

 

 

Peindre avec une peinture de finition

8 - Peindre avec une peinture de finition

Peindre avec une peinture de finition, permet de conserver efficacement un métal ferreux dans la durée. Elle préserve le support de la corrosion, de la rouille ou de l'oxydation. On protège ainsi un capital ferreux des différentes sollicitations extérieures pour une meilleure résistance au fil des années.

On applique généralement la peinture sans la diluer à la brosse, au pinceau, au rouleau ou même au rouleau patte de lapin. On peut également peindre au pistolet pneumatique, pression, gravité ou airless en la diluant de 5 à 10 %. L'intérêt devient alors d'appliquer un revêtement bien plus rapidement sur de grandes surfaces.

Il faut toujours appliquer la peinture de façon régulière en évitant de repasser plusieurs fois au même endroit. On ne doit surtout pas oublier de couvrir les angles, les creux ou les coins. En effet, il ne faut pas laisser une zone mal protégée afin que l'ensemble de la structure résiste bien dans toute son intégralité.

Il faut toujours patienter suffisamment longtemps afin que le primaire sèche totalement avant de le recouvrir par une autre couche. On recommande d'appliquer au moins 2 à 3 couches lorsque le métal se situe à l'extérieur. Effectivement, il doit être correctement préservé surtout s'il se trouve dans un milieu montagneux, industriel ou même maritime.

 

 

Gamme peinture métal
Gamme peinture métal

Conseil produits bois
Conseil produits bois

? Conseil
04 70 28 93 04