Comment traiter un bois exotique avec le traitement pour bois intérieur ?

 

Traiter bois exotique

Pourquoi traiter un bois exotique ?

Traiter un bois exotique avec le traitement bois intérieur, n'est pas une opération indispensable. En effet, il possède des propriétés imputrescibles naturelles dues à la très forte densité de ses fibres. Cependant, il est quand même recommandé de le traiter pour encore améliorer sa tenue dans le temps. Lorsque l'on possède un plancher, une terrasse ou un meuble en bois, on cherche en général à optimiser au maximum sa tenue dans la durée.

Une essence de bois exotique de teinte foncée comme le wengé, le teck, l'ipé, le bambou ou l'ébène est bien plus résistante qu'un arbre européen d'une forêt traditionnelle. Le bois est souvent installé dans un endroit exposé à l'eau, comme une terrasse extérieure ou une salle de bains par exemple. Il faut donc en prendre soin afin de le conserver longtemps. Néanmoins, Il n'est pas forcément nécessaire de traiter un bois tropical car il a une protection naturelle.

Pourtant, on conseille de traiter les essences locales réputées naturellement durables comme le mélèze ou le douglas. En effet, un traitement de préservation possède des propriétés insecticides, fongicides, antitermites et même antibleus. Il permet ainsi de conserver toute la solidité du bois d'origine dans la durée. Il est donc indispensable de l'utiliser sur les bois européens tel le chêne, le châtaignier, l'érable ou le pin afin de préserver la structure fibreuse du bois.

Un produit de traitement pour le bois procure le gros avantage de ne pas laisser de film à la surface du bois. Au contraire, le produit n'est absolument pas filmogène à l’inverse d'une lasure, d'un vernis ou d'une peinture par exemple. il n'est donc pas nécessaire de l'enlever, de le poncer ou de le décaper pour effectuer un nouvel entretien. En effet, un simple nettoyage superficiel à l’aide d'un détergent classique du marché suffit pour redonner au bois tout son éclat d’origine.

 

 

Enlever le bois abîmé

Comment préparer un bois exotique ?

Préparer un bois exotique avant d'appliquer le traitement bois intérieur, reste un travail important à effectuer auparavant. En première étape, il faut toujours sonder le bois pour vérifier le bon état de sa structure. En deuxième étape, on bûche le matériau si nécessaire pour enlever les parties trop attaquées par les prédateurs xylophages. En troisième étape, on remplace les pièces trop abîmées par des éléments en bois neufs.

1 - Sonder le bois : on commence par vérifier soigneusement l'ensemble de la structure. En effet, il faut bien déterminer toutes les parties contaminées par les moisissures, les champignons ou les insectes xylophages. Cet opération de contrôle est importante car elle permet de faire un véritable diagnostique de fond des travaux à réaliser dans le futur.

2 - Enlever le bois abîmé : on bûche correctement les parties vermoulues pour éliminer les zones déjà attaquées par les prédateurs. on dégage ensuite les trous creusés par les insectes xylophages à la brosse métallique. Il faut aussi enlever correctement les zones détériorées, abîmées ou pourries. On procède alors à l'application du produit de traitement afin de réaliser une bonne protection du bois.

3 - Renforcer le bois : il ne faut pas négliger de renforcer les pièces en bois mis à mal par le temps. On ne doit pas hésiter à remplacer les éléments trop affaiblis par les attaques des prédateurs xylophages. Si ces travaux de remplacement sont mal effectués, on prend alors le risque d'étendre la zone détériorée sur la totalité de la surface en bois.

 

 

Badigeonner le bois

Comment traiter avec le traitement bois intérieur ?

Traiter un bois exotique avec le traitement bois intérieur, permet de protéger efficacement le matériaux des prédateurs xylophages. D'abord, il faut toujours bien contrôler que la teneur en eau n'est pas trop importante. Ensuite, on imprègne le bois en profondeur pour une bonne protection. Après, on renouvelle la pulvérisation du produit en insistant sur les parties plus difficiles d'accès.

1 - Contrôler l'humidité : on conseille de contrôler scrupuleusement que la teneur en eau du bois ne soit pas trop forte. En effet, elle ne doit pas dépasser plus de 20 % lors de la mise en œuvre. Il est important que le bois ne soit pas trop humide afin de réduire le risque d'un retrait potentiel, d'un fendillement, d'une déformation ou d'une fissuration à la longue.

2 - Badigeonner le bois : on recommande de traiter les veines du bois par un badigeonnage à l'aide d'un pinceau ou d'une brosse adéquat. Il faut bien faire pénétrer le produit de traitement en profondeur pour bien saturer le matériau. On va obtenir ainsi une excellente protection du support dans la durée afin d'éviter toutes dégradations préjudiciables par la suite.

3 - Compléter par pulvérisation : on conseille fortement de renouveler plusieurs fois le badigeonnage. On peut alors effectuer une double pulvérisation à refus sur toute la surface. D'ailleurs, on doit réaliser une application des produits sur toutes les faces du bois à traiter. Le but reste bien d'imprégner généreusement les emboîtements, les coupes et les bouts qui sont plus sensibles aux sollicitations extérieurs.

 

 

Gamme traitement bois
Gamme traitement bois

Conseil traitement bois
Conseil traitement bois

Blog traitement bois
Blog traitement bois

Info traitement bois
Info traitement bois

? Conseil
04 70 28 93 04