Comment traiter un bois neuf avec le saturateur bois autoclavé ?

 

Traiter un bois neuf

Pourquoi traiter un bois neuf ?

Traiter un bois neuf avec le saturateur bois autoclavé, entraîne une excellente stabilisation d'un bardage, d'une terrasse, d'une plage de piscine ou d'un meuble de jardin par exemple. Il se formule avec des huiles végétales qui permettent d'imprégner, d'entretenir et de nourrir le bois à saturation d’où son nom de saturateur. De plus, il stabilise efficacement la couleur naturelle du bois afin d'éviter qu'il ne devienne gris, brun ou noir à la longue.

Ce saturateur s'utilise aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de la maison. On l'emploie plus fréquemment pour un bardage ou une terrasse en sapin, en pin, en épicéa, en mélèze ou en red cedar. On procède alors à l'application dès la pose du bois afin de bien le stabiliser. Ce produit assure une excellente protection contre l'eau ou les intempéries. De plus, ce traitement réduit fortement le risque de déformation, d’éclatement ou de grisaillement du bois par la suite.

Ce saturateur est un produit en phase aqueuse qui reste très simple d’emploi au pulvérisateur, au pinceau, à la brosse ou au trempage. Il pénètre au coeur du bois pour une bonne protection de sa structure en profondeur. D'ailleurs, le saturateur est littéralement bu par la matière fibreuse du bois sans créer de pellicule en surface. Le bois absorbe donc totalement le produit pour une application en direct sans qu'aucuns travaux de décapage ne soient nécessaires.

Ces saturateurs acryliques assurent un entretien facile pour une préparation minimale. Ces produits ont un faible impact sur l’environnement, la nature et la santé grâce à une formulation à base l'eau. Ces saturateurs assurent un taux de cov (composé organique volatil) très faible. En effet, ces produits n'émettent pas de matières nocives dans l'atmosphère. Ces saturateurs ne sont donc pas nocifs, pas toxiques, ni dangereux pour la nature. L'utilisation de ces produits permet donc d'avoir un très faible impact sur l'environnement.

 

 

Contrôler l'humidité

Comment préparer un bois neuf ?

Préparer un bois neuf avant d'appliquer le saturateur bois autoclavé, reste un travail indispensable pour une mise en oeuvre réussie. En première étape, on contrôle que la teneur en eau n'est pas trop importante. En deuxième étape, on élimine toute les particules non adhérentes afin d'avoir une bonne pénétration du produit  dans le bois. En troisième étape, on nettoie le bois avec un produit de dégraissage approprié.

1 - Contrôler l'humidité : il est recommandé de vérifier soigneusement la teneur en eau d'un bois neuf afin qu'il ne soit pas trop élevé. Il ne doit pas dépasser plus de 15 à 20 % lors de la mise en œuvre. Le matériau ne doit pas être trop saturé d'humidité avant d'être traité. On minimise ainsi le risque d'une déformation, d'une fissuration ou d'un fendillement par la suite.

2 - Rendre le support propre : il faut toujours contrôler que le bois soit suffisamment propre, sain et sec. Il est important que le support soit correctement débarrassé de toutes les dépôts non adhérents afin de retrouver un matériau qui soit apte à être traité. Cette préparation demeure très importante car elle garantit une imprégnation efficace du bois par la suite.

3 - Dégraisser le bois : il faut dégraisser correctement un bois à l'aide d'un nettoyant spécifique au bois. L'objectif est d'obtenir un support suffisamment sain pour être traité. Il est recommandé d'employer un chiffon imbibé de solvant, un pinceau ou une brosse. Elle doit être nettoyée le plus souvent possible afin de ne pas étaler inutilement les matières grasses sur l'ensemble de la surface.

 

 

Appliquer le saturateur

Comment traiter avec le saturateur bois autoclavé ?

Traiter un bois neuf avec le saturateur bois autoclavé, n'est pas une préparation très compliquée si l'on suit les conseils du fabriquant. Au préalable, on mélange vigoureusement le produit afin de bien homogénéiser l'ensemble des matières actives. Après, on choisit l'outil d'application le mieux adapté en fonction du type de chantier à réaliser. Finalement, on réalise l'application en veillant à bien imprégner les pores du bois en profondeur.

1 - Mélanger le saturateur : il doit être brassé soigneusement à l'aide d'un mélangeur approprié avant tout traitement. Il faut bien remettre en suspension les différents composants qui peuvent être pris en masse dans le fond du pot lors du stockage. Ce mélange énergique n'est pas à négliger si l'on désire retrouver toute la performance du saturateur d'origine.

2 - Choisir le bon outil : il est recommandé de l'appliquer avec un pinceau, un spalter ou un rouleau adapté à la surface en bois à traiter. Une brosse plate ou une brosse pouce reste plus approprié à une petite surface. Un pistolet pneumatique ou un rouleau à poils ras s'emploie généralement lorsque la surface est plus importante.

3 - Appliquer le saturateur : il s'utilise en différentes passes croisées en insistant sur les noeuds, les creux ou les fissures. Il est important d'imprégner les fibres du bois en profondeur. Il suffit alors de patienter suffisamment longtemps avant une deuxième ou une troisième imprégnation. Il ne faut pas hésiter à saturer le bois plusieurs fois de suite pour une meilleure imprégnation.

 

 

Gamme saturateur bois
Gamme saturateur bois

Conseil saturateur bois
Conseil saturateur bois

Blog saturateur bois
Blog saturateur bois

Info saturateur bois
Info saturateur bois

? Conseil
04 70 28 93 04