Un expert vous répond

Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Saturer un bois avec un saturateur bardage, terrasse ou bois gris

Saturer un bois avec un saturateur bardage, terrasse ou bois gris, préserve l'aspect naturel du bois. Il permet de le protéger des différentes agressions extérieures, climatiques, atmosphériques ou météorologiques. Il imprègne en profondeur le matériau en saturant les fibres afin de le préserver efficacement pendant de très nombreuses années.

Il pénètre tout naturellement dans les pores du bois grâce au fort pouvoir mouillant de la formule. Il est plus particulièrement destiné à la protection d'un bois lorsqu'il est difficilement imprégnable. Il convient sur la plupart des essences utilisées en extérieur. Il s'emploie sans difficulté sur les bois européens, les bois exotiques ou les bois tropicaux.

 

1 - Saturer un bois avec un saturateur bardage, terrasse ou bois gris

Saturer bois Saturer un bois avec un saturateur bardage, un saturateur terrasse ou un saturateur bois gris, est un choix qu'il n'est pas toujours si facile à faire. Il existe plusieurs types de saturateur dont chacun à une utilisation  bien particulière en fonction du chantier que l'on veut réaliser.

Selon sa composition, un saturateur convient pour un projet mais pas forcément pour un autre. On doit donc choisir correctement celui qui est le plus approprié en fonction de l'usage que l'on veut en faire. Ce choix importe encore plus lorsqu'il s'agit d'un bois neuf à protéger.

Un saturateur acrylique à l’eau contient très peu de composés organiques volatiles. Il est donc considéré comme plus écologique que son concurrent au solvant. Il ne produit quasiment aucune odeur pour une utilisation possible lorsque les locaux sont fermés, confinés ou mal aérés.

Un stabilisateur glycéro au solvant contient des solvants organiques dans sa composition qui répandent une forte odeur. Il assure une excellente protection qui peut durer bien au delà de dix ans. Il s’utilise généralement à l'extérieur pour une préservation particulièrement efficace contres l'humidité, le pourrissement ou les insectes.

 

2 - Respecter les conditions météo avant de saturer avec un stabilisateur bois extérieur

Respecter conditions météoRespecter les conditions météo avant de saturer avec un stabilisateur extérieur, est nécessaire si l'on désire obtenir une bonne tenue dans la durée. Il est indispensable de vérifier au préalable que la température est comprise entre 10 °C et 30 °C avant toute mise en oeuvre.

Il faut aussi contrôler que la teneur en eau ne soit pas trop importante pour ne pas prendre le risque d'avoir un problème d'accrochage ou de décollement par la suite. Il faut faire très attention que le temps de séchage soit suffisant pour que l'humidité puisse s'échapper correctement du bois.

On peut peindre que si les conditions atmosphériques sont correctes pour ne pas trop augmenter le délais de séchage. Il ne faut pas traiter un bois lorsque la météo est variable ou s'il y a un risque d'intempérie. C'est important si l'on souhaite une bonne adhérence du stabilisateur.

Il est possible de traiter que si le temps est suffisamment beau. Il est indispensable de toujours bien respecter les facteurs météorologiques avant d'entamer des travaux. En effet, il est important de réaliser une mise en oeuvre dans de bonnes conditions atmosphériques si l'on veut une bonne tenue du traitement à long terme.

 

3 - Surveiller la teneur en humidité du bois avant de traiter avec un saturateur bois exotique

Surveiller humidité boisSurveiller la teneur en humidité du bois avant de traiter avec un saturateur bois exotique, reste une étape incontournable dans la réalisation d'une imprégnation. Le matériau va se saturer naturellement avec l’eau présente car il est constitué d'une structure fibreuse qui est particulièrement absorbante.

L’humidité est souvent le facteur déterminant qui va entraîner le vieillissement ou le pourrissement d'un matériau. Il est donc important de ne pas avoir une atmosphère trop saturée. Le bois s'imprègne de l’humidité atmosphérique pour s'équilibrer naturellement avec l'extérieur.

Lorsque le bois arrive en équilibre avec l'humidité ambiante, il ne peut plus perdre ou gagner de eau. La teneur en humidité ne doit jamais dépasser 20 % si l'on désire réaliser un traitement correct. Il faut impérativement respecter ces conditions pour éviter tout retrait ou gonflement du bois.

Il ne faut pas que le matériau soit trop saturé en eau de façon à procurer une bon accrochage du produit par la suite. Le bois doit bien sécher afin de ne pas avoir une humidité au dessus de 20 %. Il est indispensable que cette teneur en eau reste proche de celle que l'on va retrouver dans l'atmosphère.

 

4 - Dégraisser un bois avec un dégraissant industriel ou bois

Dégraisser boisDégraisser un bois avec un dégraissant industriel, demeure une étape importante si l'on souhaite enlever efficacement les souillures, les salissures ou les matières grasses. Il convient parfaitement bien afin de nettoyer le matériau pour le préparer à mieux recevoir le traitement approprié.

Ce dégraissant n'entraîne pratiquement pas de mousse d'ou la possibilité de l'utiliser à la main ou en automatique avec une machine de lavage ou de haute pression adaptée. Il est conseillé de le diluer avec de l’eau tiède ou chaude pour encore améliorer l'efficacité du nettoyage.

Il est recommandé d'insister sur les traces les plus tenaces avec une brosse adaptée pour rendre le dégraissant encore plus performant. Il est nécessaire de patienter suffisamment longtemps pour que le nettoyant agisse efficacement avant de le rincer soigneusement à l'eau propre.

Dégraisser avec un dégraissant bois, est également une très bonne solution pour nettoyer une surface si l'on préfère employer un dégraissant au solvant. Il est conseillé de l'utiliser avec un chiffon ou une éponge imprégnée pour bien se débarrasser des graisses, des huiles ou des liquides alimentaires qui ont pollués le bois.

 

5 - Décaper un bois avec un décapant gel, peinture, vernis ou lasure

Décaper boisDécaper un bois avec un décapant gel, un décapant peinture, un décapant vernis ou un décapant lasure, supprime efficacement les anciens films de peinture. Il enlève sans aucune difficulté la plupart des résines synthétiques, glycérophtaliques, alkydes, acryliques ou vinyliques.

Il est nécessaire de légèrement rayer le film au préalable s'il y a plusieurs couches successives. Un décapant s'applique à l'aide d'un pinceau, d'une brosse ou d'une spatule en couches bien épaisses. Les résidus ramollis peuvent être éliminés avec un grattoir adapté par la suite.

On peut aussi enlever un saturateur, une lasure, un vernis ou une peinture en la grattant avec une simple brosse métallique. Il ne faut pas oublier de se débarrasser des dépôts, des résidus et des écailles avant d'appliquer le saturateur sur un support qui doit être la plus propre possible.

Il est également possible d'utiliser une meuleuse ou une ponceuse adéquat pour travailler plus rapidement si les surfaces sont plus importantes. Il est conseillé d'égrener le bois avec du papier abrasif, de la toile émeri ou de la laine acier n° 000 par exemple. Il ne faut surtout pas omettre de supprimer la poussière avec un chiffon humide.

 

6 - Réparer un bois avec un durcisseur, mastic, pâte ou rebouche bois

Réparer bois Réparer un bois avec un durcisseur bois, un mastic bois, une pâte bois ou un rebouche bois, renforce, rebouche ou comble un support qui est déjà détérioré. Après avoir éliminé la peinture, le vernis, la lasure ou le saturateur, il est primordial de vérifier que le matériau est suffisamment sain.

L'humidité ou les attaques des insectes ont pu fragiliser un bois qui peut ne plus être aussi solide qu'auparavant. Il ne faut pas hésiter alors d'employer un réparateur approprié afin de renforcer efficacement le matériau. On peut ainsi colmater ou durcir des fissures ou des trous éventuels.

Un rebouche bois, un mastic, une pâte ou un durcisseur convient à tous les types d'essences de bois. Il permet de réparer un support qui peut se poncer très facilement par la suite. L'abrasif a tendance à moins s'encrasser grâce à des composants qui sont rigoureusement sélectionnés.

Il s'emploie très facilement pour réparer une surface horizontale ou verticale sans risque de coulure. Il finit par devenir dur, dense et solide après un séchage suffisant qu'il faut absolument respecter. On peut alors le scier, le clouer, le visser, le poncer, le limer ou même le sculpter comme un véritable bois d'origine.

 

7 - Mélanger un saturateur bois avec un mélangeur à peinture

Mélanger saturateur boisMélanger un saturateur bois avec avec un mélangeur à peinture, reste une étape indispensable avant toute application. Il s'adapte très facilement sur la plupart des perceuses du marché. Il permet de remettre en suspension les différents composants qui ont pu masser au stockage.

Le brassage d'un saturateur reste une opération qu'il ne faut surtout pas négliger. Il est nécessaire de le mélanger correctement avant usage si l'on désire réaliser un bon travail de traitement. Il s'utilise sur la majorité des perceuses que l'on trouve en général sur le marché.

Une agitation manuelle n'est pas suffisante si l'on veut obtenir une bonne homogénéisation des différents constituants. En effet, cette étape de mélange reste indispensable si l'on désire éviter de prendre le risque d'une forte baisse dans la protection finale du traitement.

Il peut arriver que le mélange du saturateur soit totalement oublié par l'applicateur. Pourtant, un brassage mécanique doit durer au moins 10 à 15 minutes si l'on veut une bonne agitation de l'ensemble. Si ce délais de mélange n'est pas bien suivi, on risque d'avoir une moins bonne préservation du bois dans la durée.

 

8 - Stabiliser un bois avec un stabilisateur bois neuf, exotique, teck ou extérieur

Stabiliser bois Stabiliser un bois avec un stabilisateur bois neuf, un stabilisateur bois exotique, un stabilisateur bois teck, ou un stabilisateur extérieur, demande un peu de méthode dans l'utilisation du produit. Il est conseillé d'employer un pinceau ou une brosse plate lorsque le travail est minutieux.

Par contre, il est préférable d'employer un pinceau ou un spalter plus large pour imprégner les fibres plus rapidement lorsque les planches de bois sont plus larges. Moins on a de coup de pinceau à donner, plus le traitement va présenter un aspect régulier au final.

Si l'on doit employer un saturateur sur des surfaces importantes, il est recommandé d'utiliser un rouleau à poils courts positionné sur un manche télescopique pour plus de facilité. Il faut appliquer le saturateur dans le sens du veinage du bois afin qu'il soit mieux absorbé par le matériau.

Si un bois est intensément exposé aux agressions du soleil, au vent, à la pluie ou aux intempéries, deux à trois couches sont nécessaires afin de bien le protéger. Avant de passer une nouvelle couche, il est plus efficace d'égrener légèrement le stabilisateur nouvellement posée pour que la couche supérieure puisse mieux adhérer sur la surface.

 

9 - Consulter la gamme saturateur bois

Afin de mieux répondre aux différentes questions que vous vous posez pour une meilleure utilisation de nos différents produits bois, Codève vous apporte pleins de bons conseils très utiles que vous pouvez facilement retrouver sur nos fiches conseils.

N'hésiter surtout pas à consulter notre gamme complète sur notre page saturateur bois pour entretenir et protéger tous vos bois européens, exotiques ou tropicaux aussi bien en intérieur qu'en extérieur...