Comment bloquer le tanin du chêne avec le stabilisateur bois neuf ?

 

Bloquer le tanin du chêne

Pourquoi bloquer le tanin du chêne ?

Bloquer le tanin du chêne avec le stabilisateur bois neuf, apporte une excellente protection contre les taches, les cernes ou les auréoles dues à l'eau. Si le bois a des remontées naturelles de tanin, c'est généralement parce que le bois brut reste encore gorgé d'eau. Effectivement, il n'a pas séché assez longtemps avant son façonnage. D'ailleurs, une trop forte teneur en eau semble malheureusement être devenue la règle habituelle aujourd'hui.

Des substances naturelles sont spécifiquement produites par certaines espèces d'arbres. Elles entraînent souvent une odeur, une teinte ou une couleur bien spécifique à chaque arbre. Il s'agit chimiquement de polyphénols qui servent de repoussoir contre les agresseurs du bois. Ces substances sont généralement très répandues dans le monde des végétaux. Mais, on retrouve aussi ces matières repoussoir des prédateurs du bois dans le milieu des arbres.

Le tanin se retrouve principalement dans les arbres feuillus comme le chêne, le merisier, le poirier, le noyer ou le châtaignier par exemple. On le rencontre dans l'ensemble des différentes parties de l'arbre, des feuilles et des racines. La sève circule ainsi continuellement des racines jusqu'aux feuilles. Un bois vert contient donc naturellement beaucoup d'eau à l'intérieur de sa structure. Effectivement, il ne sèche en général pas suffisamment vite après la coupe.

Ces remontées naturelles de couleur brune, peuvent apparaître sur un plan de travail, un volet, une menuiserie ou un meuble par exemple. Ces taches gâchent alors l'aspect esthétique du bois. D'ailleurs, elles peuvent être difficiles à enlever car elles sont extrêmement résistantes. La couleur risque même de réapparaître inexorablement au fil du temps même si on la recouvre de plusieurs couches de peinture, de lasure ou de vernis. La technique reste donc de stopper correctement le tanin avec un produit approprié avant toute mise en oeuvre.

 

 

Dégraisser le bois

Comment préparer le chêne ?

Préparer le chêne avant d'appliquer le stabilisateur bois neuf, demeure une technique très efficace pour empêcher au tanin de remonter à la surface. En première étape, on dégraisse le chêne avec un produit de nettoyage adéquat. En deuxième étape, on effectue le ponçage du bois pour l'éliminer de la surface. En troisième étape, on débarrasse les pores du bois de la poudre de ponçage résiduelle

1 - Dégraisser le bois : il est nécessaire de convenablement dégraisser le bois avec un produit de nettoyage spécial bois. Il est important de le laisser agir pendant un temps de contact d'au moins 20 minutes. De plus, il est recommandé de bien frotter pendant l’utilisation. On augmente ainsi encore son efficacité avant d'effectuer un rinçage sérieux à l'eau claire.

2 - Poncer le bois : il faut poncer le support dans le sens de la fibre du bois brut avec de la laine d'acier, du papier de verre ou de la toile émeri. Il est indispensable de bien dégraisser le bois afin de le débarrasser correctement de son tanin. Il ne faut pas insister constamment sur une même zone pour ne pas risquer de détériorer le bois en le creusant trop.

3 - Enlever la poussière : il est impératif de débarrasser le plan de travail de sa poussière de ponçage. On élimine ainsi tous les résidus en ouvrant correctement les pores du bois. On permet ainsi au saturateur de mieux pénétrer dans le matériau afin de stopper toutes remontés de tanin. Elles ne doivent absolument pas revenir à la surface du bois par capillarité par la suite.

 

 

Appliquer le stabilisateur

Comment saturer avec le stabilisateur bois neuf ?

Saturer le tanin du chêne avec le stabilisateur bois neuf, est une excellente technique pour le stopper. D'abord, on effectue l'application de plusieurs couches de saturateur pour l'empêcher de remonter. Ensuite, on renouvelle le produit en imprégnant bien le bois en profondeur afin de créer un véritable effet barrière. Enfin, on procède au ponçage du bois pour favoriser l'accrochage de la finition à venir.

1 - Bloquer le tanin : l'application de plusieurs couches à l'aide de produits de protection demeure suffisante pour éviter son évolution par la suite. Effectivement, il est recommandé de traiter en 2 ou 3 couches minimum afin d'obtenir une barrière contre toute progression à travers le matériau. La résine l'empêche alors de remonter par micro capillarité.

2 - Appliquer le produit : il est conseillé d'utiliser un rouleau équipé d'un manchon à poils longs pour plus d'efficacité. Une brosse pouce ou un pinceau à réchampir permet d'imprégner les zones plus difficiles d'accès avec le produit de protection. Il est aussi possible de choisir un pistolet pneumatique ou électrique si le chantier à traiter est plus grand.

3 - Poncer le bois : il est nécessaire de légèrement poncer le bois à l'aide de laine d'acier n° 000 extra fine. Les produits vont ainsi bien mieux accrocher sur le matériau par la suite. Il est indispensable de respecter un temps de séchage suffisant pour ne pas risquer d'avoir une détrempe entre les deux couches du traitement. Ensuite, on peut le recouvrir par un produit comme une lasure, un vernis ou une peinture de finition.

 

 

Gamme saturateur bois
Gamme saturateur bois

Conseil saturateur bois
Conseil saturateur bois

Blog saturateur bois
Blog saturateur bois

Info saturateur bois
Info saturateur bois

? Conseil
04 70 28 93 04