Comment bloquer le tanin du châtaignier avec le stabilisateur bois neuf ?

 

Bloquer le tanin du châtaignier

Pourquoi bloquer le tanin du châtaignier ?

Bloquer le tanin du châtaignier avec le stabilisateur bois neuf, permet de réaliser un véritable effet barrière grâce à une résine particulièrement performante. Une remontée de tanin provient souvent d'un matériau qui n'a pas suffisamment séché. Il faut donc patienter pour que le surplus d'eau s'évapore avant de l'appliquer. Le fait de commercialiser un bois trop rapidement semble être devenu une règle très fréquente de nos jours.

Certains bois demeure très riche en tanins par nature. Cette particularité leur confère une remarquable résistance face à l'eau, à la pourriture, à la moisissure, aux champignons et aux insectes xylophages. Ce type d'essence est d’ailleurs souvent utilisé pour les piquets, les poteaux, les barrières ou les portails par exemple. Elle est réputée pour repousser naturellement les insectes qui sont de véritables prédateurs du bois.

Cependant, ces tanins plus ou moins bruns peuvent apparaître sur le revêtement si on applique une peinture ou une patine claire. De même, si on utilise une peinture bleue, elle peut devenir verte à cause de ces mêmes remontées jaunâtres. Ces taches sont donc des remontées de tanin extrêmement résistantes qui migrent à travers la structure fibreuse. Au contact de l’eau, ces tanins finissent alors par noircir le bois et par oxyder le métal.

Pour éviter cela, on peut appliquer des stabilisateurs acryliques afin de stopper l'eau responsable de ces tanins. Ces produits conviennent parfaitement bien sur des bois tendres en pin, sapin, douglas, épicéa ou red cédar. On les conseille également sur des bois blancs traités à cœur en autoclave. Ces produits conviennent aussi très bien sur des matériaux plus denses comme le chêne, le châtaignier ou l'acacia grâce à un excellent pouvoir de pénétration.

 

 

Dégraisser le bois

Comment préparer un bois de châtaignier ?

Préparer un bois de châtaignier avant d'utiliser le stabilisateur bois neuf, reste un travail à ne surtout pas négliger. En première étape, on nettoie le support avec un produit de dégraissage afin de le rendre plus propre. En deuxième étape, on procède au ponçage du bois pour enlever la couche superficielle déjà abîmée par les tanins. En troisième étape, on élimine la poudre de ponçage résiduelle avec un chiffon humide. 

1 - Dégraisser le bois : il est important de correctement dégraisser le support avec produit de nettoyage spécifique. Il faut le laisser bien agir pendant 15 à 20 minutes au minimum. Il est conseillé de frotter à la brosse lors de l’utilisation de ce détergent pour en augmenter l’efficacité. Il est important d’effectuer un rinçage soigné à l'eau claire pour terminer.

2 - Poncer le bois : il doit être poncée avec de la laine d'acier, du papier de verre ou de la toile émeri dans le sens des fibres. Il est primordial de bien nettoyer le support afin de le débarrasser de tout son tanin. Il faut éviter d'insister sur un même endroit pour ne pas creuser la surface. le but est d'éliminer la couche superficielle souillée par le tanin.

3 - Enlever la poussière : il est impératif de bien débarrasser le bois de sa poudre de ponçage. On élimine ainsi les excédents de tanin, on ouvre les pores et on le prépare à recevoir le stabilisateur pour arrêter les remontés. En effet, il ne faut absolument pas laisser au tanin le temps de migrer à la surface du bois par micro-capillarité.

 

 

Appliquer le stabilisateur

Comment saturer avec le stabilisateur bois neuf ?

Saturer avec le stabilisateur bois neuf, reste un processus particulièrement efficace pour bloquer le tanin du châtaignier. Auparavant, on procède à l'application du stabilisateur avec l'outil de mise en oeuvre le mieux adapté en fonction du type de chantier à réaliser. Puis, on renforce l'imprégnation afin de stopper définitivement toute remonté de tanin par migration. Enfin, on réalise un léger ponçage pour préparer le support à recevoir une couche de finition protectrice.

1 - Appliquer le stabilisateur : il est plus judicieux d'appliquer les produits à l'aide d'un rouleau à poils longs pour une plus grande rapidité. Une brosse pouce, une brosse à réchampir ou une queue de morue permet de travailler les parties difficilement accessibles. Il est également possible d'opter pour un spalter un rouleau ou un pistolet sur des surfaces plus importantes.

2 - Bloquer le tanin : l'application d'une ou deux couches de stabilisateur est suffisante pour empêcher définitivement toute remonté. Ces produits bloquent définitivement les tanins dans le matériau afin qu'il ne puisse plus évoluer par la suite. Il est conseillé d'imprégner à saturation afin de stopper efficacement toute progression du tanin à l'avenir.

3 - Poncer le bois : il est conseillé de poncer légèrement la première couche avec de la laine d'acier n° 000 pour que la couche supérieure puisse mieux adhérer par la suite. Il est indispensable de respecter un délais de séchage suffisant pour ne pas risquer de détremper la couche précédente qui va être recouverte par la suite.

 

 

Gamme saturateur bois
Gamme saturateur bois

Conseil saturateur bois
Conseil saturateur bois

Blog saturateur bois
Blog saturateur bois

Info saturateur bois
Info saturateur bois

? Conseil
04 70 28 93 04