Quelle différence entre un vernis et le vitrificateur parquet ?

Difference entre vernis et vitrificateur

Différence entre un vernis et le vitrificateur ?

La différence entre un vernis et le vitrificateur parquet, n'est pas toujours une notion très facile à comprendre. C'est normal, car il n'y a pas une grande différence entre la vitrification et le vernissage. Certain vont prétendre qu'un vitrificateur est plus résistant, plus performant et plus solide qu'un vernis. C'est pourtant le même type de résine qui rentre dans la formulation de ces 2 produits très semblables.

Le vernis ou le vitrificateur est un produit qui permet de réaliser les trois modes habituels de finition d'un parquet, d'un plancher ou d'un sol en bois. En effet, le bois peut être verni, ciré ou huilé en fonction de l'aspect voulu. Il s'agit concrètement de déposer un film invisible sur le plancher pour apporter une meilleure protection. D'ailleurs, ce produit est imperméable afin de préserver durablement un bois massif, plaqué ou stratifié. De plus, ce type de finition permet d'éviter les taches, les auréoles ou les cernes dues à l'eau.

Il existe différents types de vernis ou de vitrificateurs pour vernir ou vitrifier des parquets. Certains produits sont fabriqués sur une base d'eau pour un meilleur respect de l'environnement. D'autres sont formulés à partir de solvant mais demandent un peu plus de précautions dans l'utilisation. Les derniers peuvent inclure un durcisseur pour une meilleure protection dans la durée. Ils améliorent ainsi fortement l'aspect de finition pour un brillant plus élevé grâce à l'excellent tendu des résines bicomposantes 

L'objectif d'un vernis ou d'un vitrificateur reste d'assurer une protection durable sur un meuble, un bardage, une huisserie, un parquet ou un sol en bois par exemple. D'ailleurs, ce genre de produit sauvegarde efficacement le bois de l'abrasion, des rayures, des éraflures ou des chocs répétitifs. Il offre aussi une excellente résistance à l'eau, à l'humidité, aux taches, aux traces, aux marques ou aux liquides alimentaires. De plus, ce produit s'adapte sans problème dans un couloir, un hall, une cuisine, une buanderie ou autres lieux de passage intensifs.

 

 

Dégraisser le parquet

Comment préparer un parquet ?

Préparer un parquet avant de vitrifier avec le vitrificateur parquet, reste une étape importante à ne pas négliger. Auparavant, on dégraisse le bois avec un produit de nettoyage pour obtenir un bois le plus propre possible. Ensuite, on ponce le bois pour se débarrasser des petits reliefs afin de bien lisser l'ensemble. Enfin, on élimine la poussière résiduelle de ponçage pour une bon accrochage du vernis à venir.

1 - Dégraisser le parquet : on doit dégraisser sérieusement le support avec un produit de dégraissage pour le bois. Puis, on le laisse agir pendant un temps de contact d'au moins 20 à 30 minutes. Après, on frotte vigoureusement le support avec une brosse à laver type chiendent pour en augmenter l’efficacité. Enfin, on effectue un rinçage abondant à l'eau claire pour enlever toute trace de détergent avant l'application d'un vernis.

2 - Poncer le bois : on ponce généralement le bois manuellement avec de la laine d'acier, du papier de verre ou de la toile émeri pour enlever les petites aspérités. On peut également employer une meuleuse équipée d'un disque abrasif adéquat. Ce procédé mécanique reste plus adapté pour un travail moins fatiguant sur une surface trop importante pour un ponçage manuel.

3 - Enlever la poussière : il faut enlever les poussières, les particules et autres dépôts restants de la surface. Pour ce travail, on emploie le plus souvent un balai, un aspirateur, un souffleur ou une serpillière humidifiée par exemple. L'objectif reste alors d'obtenir un support le plus cohésif possible. Il ne doit ainsi rester aucune matière non adhérente pouvant créer un obstacle dans la bonne application du vernis.

 

 

Appliquer le vitrificateur

Comment vitrifier avec le vitrificateur parquet ?

Vitrifier un parquet avec le vitrificateur parquet, demande simplement d'être un peu méthodique. Au préalable, on commence par l'application du vernis dans le sens de la fibre du bois. Ensuite, on ponce entre les différentes couches pour assurer le meilleur fini possible du film. Finalement, on laisse bien sécher à coeur avant de solliciter le revêtement.

1 - Appliquer le vitrificateur : l'application se réalise toujours dans le sens de la veine du bois pour un aspect de finition plus régulier. Pour cela, on emploie généralement un rouleau à poils ras spécifique à la vitrification. Il faut alors passer deux à trois couches bien homogènes. Cependant, on peut travailler avec seulement une ou deux passes sur une sous couche déjà appliquée auparavant.

2 - Poncer entre les couches : on patiente suffisamment pour que le film puisse sécher en profondeur. Ensuite, on égrène après chaque passe avec de la laine d'acier n° 000 pour procurer un plus bel aspect de finition. Après, on laisse bien sécher la couche du produit à coeur. On peut alors renouveler plusieurs fois l'opération pour encore améliorer la tenue de l'ensemble dans la durée.

3 - Laisser bien sécher : il faut attendre un minimum de 12 à 24 heures pour une faible sollicitation des vernis. Cependant, il faut au moins patienter une à deux semaines pour une sollicitation plus normale des produits. D'ailleurs, on doit éviter de poser une charge trop lourde sur les vitrificateurs durant le premier mois d'usage pour ne pas trop les fragiliser.

 

 

Gamme vernis intérieur
Gamme vernis intérieur

Conseil vernis intérieur
Conseil vernis intérieur

Blog vernis intérieur
Blog vernis intérieur

Info vernis intérieur
Info vernis intérieur

? Conseil
04 70 28 93 04