Comment traiter un bois avant une lasure avec le traitement bois préventif ?

 

Traiter un bois avant une lasure

Pourquoi traiter un bois avant une lasure ?

Traiter un bois avant une lasure avec le traitement  bois préventif, reste une excellente solution de préservation du matériau. En effet, l'application de ce produit permet de sauvegarder préventivement la fibre du bois. Il assure ainsi une remarquable protection du bois contre les insectes xylophages, les champignons ou les moisissures. De plus, un produit de préservation pour le bois permet d'encore renforcer la protection déjà obtenue en utilisant une lasure.

C'est un véritable mode de vie que l'on choisit lorsque que l'on opte pour le bois. L'application d'une lasure s'avère être particulièrement facile même si l'on est un débutant sans trop d'expérience dans ce type de travaux. D'ailleurs, il suffit de quelques heures pour lasurer un bardage, une fenêtre, un volet, un balcon ou un portail en bois. La lasure protège alors efficacement la surface en bois des intempéries pendant de nombreuses années.

Les lasures permettent de conserver toute la transparence d'origine des fibres du bois. Ces produits protègent les boiseries contre les aléas climatiques afin de prolonger sensiblement leur tenue à long terme. On recommande d'appliquer une lasure tous les 5 ans à 10 ans en moyenne. La tenue dans la durée dépend fortement de la qualité des produits choisis pour protéger le bois contre les diverses agressions de tous les jours.

Cependant, il ne faut pas lasurer directement sur une ancienne couche de peinture, de vernis, de lasure ou d'huile. Si la surface a déjà été recouverte par une finition, il faut au préalable la nettoyer, la décaper ou la poncer avant d'utiliser une lasure. Si un bois est neuf ou brut, il est fortement conseillé de passer un produit de traitement préventif avant d'appliquer la lasure. Ainsi, on améliore encore d'avantage la résistance du bois dans la durée.

 

 

Enlever le bois abîmé

Comment préparer un bois ?

Préparer un bois avant d'appliquer le traitement  bois préventif, n'est pas un travail bien compliqué à réaliser. En première étape, on commence par sonder le bois pour déterminer les parties déjà abîmées. En deuxième étape, on enlève ces zones vermoulues, pourries ou abîmées. En troisième étape, on procède à la réparation, à la rénovation ou au remplacement des pièces de bois détériorées par les agressions quotidiennes.

1 - Sonder le bois : il faut toujours démarrer par un contrôle rigoureux de l'ensemble de la structure du bois. Il faut essayer de déterminer qu'elles sont les parties qui sont détériorées par les insectes, les champignons ou les moisissures. Ce travail préalable est important car il permet de réaliser un véritable diagnostique du traitement qu'il va falloir faire par la suite.

2 - Enlever le bois abîmé : Il est nécessaire de bûcher correctement les zones qui sont déjà pourries. Il faut dégager les galeries qui ont pues être creusées par les insectes xylophages à l'aide d'une brosse métallique. Il faut éliminer le bois qui est abîmé par les prédateurs. Il est important de se débarrasser entièrement de ces parties défectueuses pour bien appliquer.

3 - Renforcer le bois : il est conseillé de réparer les zones qui ont été abîmées par les différentes agressions extérieures. Il est recommandé de remplacer le bois qui est affaibli afin de bloquer la propagation sur le reste du matériau. On diminue ainsi le risque d'étendre la dégradation sur la totalité de la structure si la réparation n'est pas réalisée à temps.

 

 

Badigeonner le bois

Comment traiter avec le traitement bois préventif ?

Traiter un bois avec le traitement  bois préventif, demeure une excellente solution pour préserver le matériau dans la durée. Auparavant, on contrôle que la teneur en eau dans le support n'est pas trop élevée. Puis, on le badigeonne avec le produit de préservation afin d'assurer sa protection contre les champignons, les pourritures et les insectes xylophages. Enfin, on le renouvelle autant de fois que nécessaire pour bien saturer le bois.

1 - Contrôler l'humidité : il faut contrôler rigoureusement qu'il n'y a pas trop d'humidité dans le bois que l'on veut traiter. Elle ne doit pas être supérieure à un pourcentage de 20 % maximum pour une bonne performance du produit. Il ne faut pas qu'il soit trop saturé d'eau afin d'éviter un risque de retrait, de fissuration, de déformation ou de fendillement par exemple.

2 - Badigeonner le bois : il est conseillé d'appliquer le traitement à l'aide d'un pinceau ou d'une brosse pour bien badigeonner le produit en profondeur. Il est important d'imprégner le support à coeur afin de préserver la structure du bois dans la durée. On le protège ainsi efficacement contre les différentes attaques des prédateurs.

3 - Compléter par pulvérisation : il est recommandé de compléter l'application en imprégnant le bois jusqu'à saturation complète. Il ne faut pas oublier de bien appliquer le traitement de protection sur les différentes faces du bois. Il est indispensable d'imprégner en profondeur les coupes, les bouts, les angles et les emboîtements qui sont généralement plus fragiles.

 

 

Gamme traitement bois
Gamme traitement bois

Conseil traitement bois
Conseil traitement bois

Blog traitement bois
Blog traitement bois

Info traitement bois
Info traitement bois

? Conseil
04 70 28 93 04