Quelle différence entre huiler ou vitrifier un escalier avec le vitrificateur ?

 

Huiler ou vitrifier escalier bois

Pourquoi huiler ou vitrifier un escalier en bois ?

Huiler ou vitrifier un escalier en bois avec le vitrificateur escalier, reste un choix d'aspect de finition dans sa maison. Le bois a besoin d'être protégé correctement si l'on souhaite le conserver en bon état. Sa résistance dans la durée peut être plus ou moins longue selon le procédé choisi. Un escalier ou un parquet en bois est un matériau dont l'entretien est très facile. Il suffit d’une cire, d'une huile ou d'un vitrificateur pour lui redonner tout son éclat d'origine.

Huiler un escalier en bois, assure une protection assez faible à l’usure. En effet, une huile ne dépose pas de film à la surface du bois. Cependant, la solution est de la renouveler régulièrement afin de résister aux passages répétitifs sur un parquet ou un escalier en bois. Une huile est d'un entretien particulièrement facile. Effectivement, une simple application d'huile suffit après avoir nettoyé l'escaliers, le parquet ou le sol en bois avec un détergent classique.

Huiler un escalier en bois, permet d'imprégner les fibres jusqu'au coeur du bois. L'application des huiles se réalisent surtout sur un escalier ou un parquet en bois remis à nu. Les huiles demandent un entretien régulier tous les ans au minimum. Une fois que le bois est saturé par des huiles ou des cires, il ne peut plus retrouver son état naturel d'origine. Il faut alors le poncer avant l'application de produits comme un vernis, un vitrificateur ou une peinture.

Vitrifier des escaliers en bois, demeure la technique la plus prisée grâce à un aspect, une finition et un rendu bien particulier. Un vitrificateur offre un film transparent qui protège remarquablement bien les escaliers ou les parquets de l'usure. En effet, le vitrificateur résiste parfaitement bien à l'abrasion, aux rayures ou aux petits chocs accidentels. D'ailleurs, un vitrificateur imperméabilise efficacement le bois en créant une véritable barrière protectrice. Les tâches, les cernes et les auréoles d'eau ne pénètre alors plus dans les parquets ou les escaliers en bois.

 

 

Dégraisser le bois

Comment préparer un escalier en bois ?

Préparer un escalier en bois avant de vitrifier avec le vitrificateur escalier, ne pose pas de difficultés particulières. En première étape, on retire la poussière présente pour simplifier le travail par la suite. En deuxième étape, on dégraisse le bois avec soin pour le rendre le plus net possible. En troisième étape, on ponce la surface pour apporter un meilleur accrochage du vitrificateur sur son support par la suite.

1 - Retirer la poussière : il faut se débarrasser soigneusement des matières peu adhérentes. Pour cela, on emploie un balais, un aspirateur ou un souffleur pour aller plus vite. Ensuite, on utilise un chiffon, une éponge ou une serpillière humide sur l'ensemble du bois. En effet, le but reste bien de supprimer l'ensemble des particules faisant obstacle à un bon accrochage sur le parquet ou l'escalier en bois.

2 - Dégraisser le bois : on dégraisse habituellement le support avec un produit de nettoyage pour le bois. On le laisse alors agir durant au moins 20 minutes pour une meilleure efficacité. Après, on frotte énergiquement la surface à la brosse afin d'encore améliorer la performance du détergent. Pour finir, on réalise un rinçage soigneux pour éliminer toutes traces résiduelles de produit.

3 - Poncer  le bois : on commence par poncer soigneusement le bois avec un abrasif approprié. En effet, le but reste bien de supprimer les petits défauts, les aspérités ou les plus gros reliefs du bois. On peut également employer un meuleuse équipée d'un abrasif adéquat pour effectuer un travail moins fastidieux. Une opération mécanique a donc beaucoup plus d'intérêt sur une zone importante que sur une plus petite surface.

 

 

Appliquer le vernis

Comment vernir avec le vitrificateur escalier ?

Vitrifier un escalier en bois avec le vitrificateur escalier, peut s'effectuer qu'après une préparation rigoureuse du support. Au préalable, on mélange l'ensemble des matières premières pour bien retrouver toute la performance d'origine du vitrificateur. Ensuite, on utilise le vitrificateur avec l'outil le plus adapté à son type de travail. Finalement, on ponce la surface pour obtenir le meilleur rendu possible.

1 - Mélanger le vitrificateur : l'opération pourtant indispensable du mélange demeure souvent oublié, bâclé ou même mal réalisé. La durée de l'agitation doit être d'environ 10 minutes avec un mélangeur adéquat pour ne pas risquer d'avoir un problème. Effectivement, on peut rencontrer un souci de tenue du vitrificateur si ce brassage n'est pas fait correctement.

2 - Appliquer le vitrificateur : on emploie le vitrificateur avec une brosse plate ou un pinceau sur une petite surface. Cependant, une brosse à réchampir ou une brosse pouce s'utilise sur un angle, un creux ou un coin pour une meilleure précision. Par contre, on peut utiliser un rouleau, un spalter ou un pistolet sur une superficie de parquet ou d'escalier plus importante pour moins de fatigue.

3 - Poncer entre les couches : on patiente au moins une journée pour que le film soit suffisamment dur pour une sollicitation normale. Puis, on réalise un ponçage léger du parquet ou de l'escalier avec un abrasif le plus fin possible. En effet, le fait de poncer légèrement assure un bien meilleur rendu du vitrificateur au final. Après, on peut renouveler le travail de ponçage du bois autant de fois que nécessaire pour un meilleur aspect de finition.

 

 

Gamme vernis intérieur
Gamme vernis intérieur

Conseil vernis intérieur
Conseil vernis intérieur

Blog vernis intérieur
Blog vernis intérieur

Info vernis intérieur
Info vernis intérieur

? Conseil
04 70 28 93 04