Comment vitrifier un bois déjà lasuré avec le vitrificateur parquet ?

 

Vitrifier un bois déjà lasuré

Technique pour vitrifier un bois déjà lasuré ?

Vitrifier un bois déjà lasuré avec le vitrificateur parquet, est tout à fait possible à condition de respecter quelques conditions de préparation. La fonction d'un vernis est de former une couche barrière pour protéger efficacement le bois dans la durée. La finition peut être mate, satinée ou brillante selon le produit choisi. Les travaux de vitrification permettent de conserver l’aspect naturel du bois pour une finition parfaitement lisse, régulière et tendue. Ce film forme alors une véritable barrière de protection du bois contre l’humidité, l'eau et l’air.

Avant l'application d'une lasure, le bois doit être impérativement égrené au papier de verre, à la toile émeri ou à la laine d'acier. On apporte alors l'adhérence nécessaire à un recouvrement réussi. Après cette opération de ponçage, le bois lasuré peut être verni sans aucune difficulté par un vitrificateur. La vitrification d'un parquet ou d'un escalier consiste à passer une couche transparente de protection afin d'éviter que les rayures, les traces ou les marques ne s'incrustent dans le bois par la suite.

Un vitrificateur incolore s'emploie très souvent pour la rénovation des habitations, des collectivités ou des bureaux. C'est un choix qui se répercute sur l'entretien à long terme d'un sol en bois. Cette protection est souvent même indispensable dans les zones les plus fréquentées comme un plancher, un parquet ou un escalier. L'application de ces produits, apportent une tenue exceptionnelle face à l'abrasion, aux éraflures ou aux chocs. On conserve ainsi mieux l'aspect de son bois dans le temps.

La vitrification se décline très souvent en finition brillante. Cependant, elle peut être également proposée en mat. Ce qui donne un rendu moins brillant qui a l'avantage d'être plus neutre pour un sol en bois. Les vitrificateurs demeurent de bonnes options pour un escalier ou un parquet car ces produits résistent très bien aux passages répétitifs. Pour cette raison, ils restent une excellente protection pour le bois car ils peuvent durer plusieurs années avant une nouvelle rénovation. De plus, ces produits sont très faciles à poser pour un entretien très facile par la suite.

 

 

Dégraisser le bois

Comment préparer un bois déjà lasuré ?

Préparer un bois déjà lasuré avant de vitrifier avec le vitrificateur parquet, sont des travaux à ne surtout pas négliger. En première étape, on dégraisse le bois avec un produit de nettoyage adéquat. En deuxième étape, on décape les anciennes couches de lasure pour apporter une meilleure accrochage du vitrificateur. En troisième étape, on ponce le bois pour se débarrasser des particules peu adhérentes.

1 - Dégraisser le bois : il est important de correctement nettoyer le support avec un produit de dégraissage pour le bois. Il faut le laisser bien agir pendant 15 à 20 minutes au minimum. Il est conseillé de frotter à la brosse lors de l’utilisation de ce détergent pour en augmenter l’efficacité. Il est important d’effectuer un rinçage soigné pour terminer.

2 - Décaper la lasure : si la lasure n'est pas assez adhérente, il est possible d'utiliser un décapant. Il va ainsi éliminer efficacement les anciennes couches. Il faut le laisser agir le décapant de 30 à 60 minutes selon le nombre de couche à décaper. Les résidus ramollis doivent être soigneusement éliminés avec une spatule ou un grattoir approprié.

3 - Poncer le bois : la lasure doit être poncée avec de la laine d'acier n° 2 dans le sens des fibres du bois. Il est important de bien éliminer toutes les écailles peu adhérentes pour un bonne cohésion. Il faut éviter d'insister sur un même endroit pour ne pas creuser la surface. le but est d'apporter de l'accroche sur l'ancienne couche de lasure.

 

 

Conditions de température

Comment vitrifier avec le vitrificateur parquet ?

Vitrifier un bois déjà lasuré avec le vitrificateur parquet, est très facile à réaliser si l'on respecte quelques précautions de base. D'abord, il faut toujours contrôler que les conditions de mise en oeuvre sont correctes. Ensuite, On procède à l'application du produit en 2 ou 3 couches dans le sens du veinage du bois. Enfin, on ponce entre les différentes passes successives pour un aspect plus lisse du film au final.

1 - Conditions de température : il est recommandé de travailler à une température appropriée. Le vernis sèche beaucoup plus lentement en dessous de 15 °C. Par contre, il ne sèche plus du tout en dessous de 5 °C. Il faut donc éviter de vernir lorsque les températures sont trop bases en dessous de 5 °C ou trop hautes au dessus de 30 °C.

2 - Appliquer le vitrificateur : on procède à l'application de 2 ou 3 couches en respectant un temps de recouvrement suffisant entre les différentes passes. Il est conseillé de travailler dans le sens des fibres du bois pour obtenir un plus bel aspect de finition. On utilise alors un rouleau à poils ras ou un spalter large spécialement adapté à ce type de produit.

3 - Poncer entre les couches : il est conseillé de patienter au moins une journée pour que le film est eu le temps de bien sécher. Ensuite, on peut réaliser un léger ponçage de la surface pour enlever les petites aspérités résiduelles. Après, on peut légèrement égrener entre chaque couche de vernis avec un léger abrasif afin d'obtenir un meilleur rendu de la vitrification.

 

 

Gamme vernis intérieur
Gamme vernis intérieur

Conseil vernis intérieur
Conseil vernis intérieur

Blog vernis intérieur
Blog vernis intérieur

Info vernis intérieur
Info vernis intérieur

? Conseil
04 70 28 93 04