Comment huiler un escalier en bois avec l'huile bois intérieur ?

 

Huiler un escalier bois

Pourquoi huiler un escalier en bois ?

Huiler un escalier en bois avec l'huile bois intérieur, peut permettre de redonner de l'éclat au matériau. On obtient également une excellente protection hydrofuge. Elle rend alors l'escalier ou le parquet imperméable à l’eau tout en préservant son aspect naturel. Cependant, il est conseillé de la renouveler avant qu'elle commence à perdre de son éclat. Elle redonne alors toute sa transparence au bois en faisant disparaître les petites rayures du quotidien.

Avant l'application d'une huile, il faut tenir compte si l’escalier est neuf ou ancien. Il peut également avoir reçu un vitrificateur, une cire, une huile ou être à l'état brut. L'entretien d'un escalier ou d'un parquet se réalise de façon différente selon le type d’essence de bois. Les escaliers sont souvent fabriqués en bois denses comme le chêne, le hêtre ou le frêne. Ils peuvent aussi être conçus en bois tendre comme le sapin, le pin ou le douglas par exemple.

Auparavant, l'escalier ou le parquet peut être traité par un produit de traitement pour le protéger des insectes xylophages qui sont des prédateurs du bois. Ensuite, il est possible d’appliquer une teinte sur le bois afin d'obtenir la finition souhaitée. Enfin, on réalise la protection de l'escalier avec un vernis, une cire ou une huile adaptée. L’application d’une huile incolore réchauffe la couleur du bois. L'aspect est donc plus ou moins foncé selon l’essence de bois utilisée.

Huiler un escalier ou un parquet, permet d'obtenir une finition de grain particulièrement agréable. L'entretien d'un support huilé se fait très facilement car il ne nécessite aucun autre soin complémentaire. En effet, il est simple de renouveler une huile sur le matériau par la suite. La seule chose alors à faire reste d'appliquer le produit sur les escaliers. Au préalable, on doit juste s'assurer de la propreté des marches des escaliers de sa maison. Il n'y a donc aucun autre travail de préparation supplémentaire à réaliser.

 

 

Poncer le bois

Comment préparer un escalier en bois ?

Préparer un escalier en bois avant l'application de l'huile bois intérieur, n'est pas un travail à négliger. En première étape, il faut toujours commencer par contrôler que la teneur en eau n'est pas trop élevée. En deuxième étape,  Il faut le dégraisser afin d'avoir un support suffisamment sain pour être traité. En troisième étape, on réalise un ponçage avec un abrasif à grains fins pour éliminer les petits reliefs du matériau. 

1 - Contrôler l'humidité : il est important de vérifier consciencieusement que le taux d'humidité contenu dans l'escalier en bois ne dépasse pas plus de 20 %. Il est indispensable que le bois soit suffisamment sec si l'on désire une bonne tenue dans la durée. Il ne faut surtout pas que le matériau soit imprégné d'humidité afin de ne pas avoir de gonflement, de retrait ou de fissure.

2 - Dégraisser le bois : il ne faut pas omettre de dégraisser soigneusement l'escalier avec un produit de nettoyage spécial bois. Il est nécessaire d'obtenir un support suffisamment sain pour être traité dans de bonnes conditions. On peut utiliser une éponge, un tampon ou un chiffon imprégné de dégraissant. Il ne faut souvent le changer pour ne pas étaler les graisses.

3 - Poncer le bois : il est judicieux de procéder à un ponçage léger de la surface avec un abrasif fin pour éliminer les petits défauts. On peut également employer un abrasif à gros grains pour les aspérités plus importantes. Il est aussi possible d'utiliser une meuleuse équipée d'un disque abrasif lorsque l'on veut un travail plus rapide, moins fastidieux et moins fatiguant sur une grande surface.

 

 

Appliquer l'huile

Comment huiler avec l'huile bois intérieur ?

Huiler un escalier en bois avec l'huile bois intérieur, ne demande pas une compétence technique particulière. Auparavant, il faut mélanger soigneusement les différents constituants pour une bonne homogénéisation de l'ensemble. Puis, on procède à l'application du produit en insistant sur les angles, les creux et les coins afin d'éviter les manques. Pour finir, on n'oublie pas d'essuyer l'excédent de produit pour ne pas avoir de zones collantes.

1 - Mélanger l'huile : le travail pourtant obligatoire du mélange est bien souvent bâclée, oubliée ou mal réalisée. La durée de brassage avec un mélangeur doit être au minimum de 10 minutes si l'on désire avoir une bonne homogénéisation de l'ensemble des matières actives. Cette agitation permet de remettre en suspensions les composants qui ont pus se déposer.

2 - Appliquer l'huile : il est recommandé de travailler avec un pinceau plat si la surface n'est pas trop grande. Une brosse pouce peut aussi être employée lorsque l'on souhaite un meilleur recouvrement des angles, des coins, des creux ou des cavités par exemple. Il est également possible d'utiliser un spalter de grande largeur ou un rouleau pour travailler plus rapidement.

3 - Essuyer l'huile : on termine en essuyant l'excédent avec un chiffon pour avoir une surface qui va sécher plus rapidement. Un surplus peut entraîner l'apparition de parties collantes qui peuvent être difficiles à enlever par la suite. Il est conseillé d'attendre assez longtemps pour que l'escalier en bois soit bien sec avant de l'utiliser de façon normale.

 

 

Gamme huile bois
Gamme huile bois

Conseil huile bois
Conseil huile bois

Blog huile bois
Blog huile bois

Info huile bois
Info huile bois

? Conseil
04 70 28 93 04