Huiler un bois avec une huile terrasse, bardage, intérieur ou extérieur

Huiler un bois avec une huile terrasse, bardage, intérieur ou extérieur, permet de protéger durablement les différentes essences de bois du soleil, de la lumière, des rayons ultraviolets et de la chaleur. Une huile est destinée à protéger un bois en profondeur face à l'humidité, à l'eau, aux pluies, aux averses, aux orages et aux différentes intempéries.

Une huile pour le bois reste naturellement très écologique pour l'environnement. Elle imprègne parfaitement le bois en déposant un film protecteur qui redonne au matériau tout son éclat d'origine. Les molécules d’huile pénètrent profondément dans les fibres en les saturant. Le bois devient alors parfaitement hydrofuge mais demeure perméable à la vapeur d’eau.

 

1 - Huiler un bois avec une huile terrasse, bardage, intérieur ou extérieur

Huiler bois Huiler un bois avec une huile terrasse, une huile bardage, une huile bois intérieur ou une huile bois extérieur, permet de préserver le bois des différentes agressions quotidiennes. Le bois est issu de l'arbre qui demeure une matière totalement naturelle qui reste toujours bien vivante.

Les sollicitations sont généralement dues aux diverses variations de température, au froid, à la chaleur, à la pluie, à l’humidité et aux rayons du soleil. Le bois tend à prendre une coloration grise qui n'est pas toujours très esthétique car il est exposé en permanence aux différentes intempéries.

Cependant, la qualité intrinsèque du bois demeure bonne même si son aspect peut être modifié par les aléas de tous les jours. Il suffit alors de procéder à un entretien annuel avec une huile pour le bois adaptée pour rendre tout son éclat naturel à une essence de bois.

Une huile pour le bois reste très appréciée pour son ambiances déco, conviviale et même très tendance. Elle n'apporte pas l'inconvénient de former une pellicule sur la surface. Elle accentue l’aspect sobre et naturel d'un bois brut. Elle nécessite seulement d'un simple entretien régulier pour une bonne protection du bois par la suite.

 

2 - Respecter les conditions météo avant de huiler avec une huile bois extérieur

Respecter conditions météo Respecter les conditions météo avant de huiler avec une huile bois extérieur, permet de ne pas provoquer de dégradations ou de décollements préjudiciables. Il faut surveiller impérativement que la température extérieure se situe entre 10 °C et 30 °C avant de traiter un bois.

L'humidité ambiante ne doit pas être trop excessive pour ne pas entraîner un manque d'adhérence par la suite. Il faut respecter un délais de séchage suffisant afin que la condensation et les vapeurs d'eau résiduelles du support s'évacuent naturellement du matériau.

Il faut toujours éviter d'appliquer l'huile bois par soleil intensif ou par grand froid pour ne pas perturber son séchage. Il est important de fuir les courants d'air ou les temps trop humides qui sont préjudiciables à la bonne imprégnation en profondeur d'une huile pour le bois.

Un temps sain, sec, sans humidité et sans vent est absolument nécessaire pour mener à bien ce type de travaux d'application. C'est seulement avec de bonnes conditions que l'on peut avoir la garantie de réaliser un travail de qualité. C'est seulement après avoir bien respecté ces facteurs météorologiques qu'il est possible d'employer une huile bois.

 

3 - Surveiller la teneur en humidité du bois avant de traiter avec une huile bois intérieur

Surveiller humidité bois Surveiller la teneur en humidité du bois avant de traiter avec une huile bois intérieur, est une étape particulièrement importante qu'il faut absolument contrôler. Le bois possède une aptitude à absorber l’humidité ambiante qui est bien caractéristique à ce type de matériau qui reste très fibreux.

L’humidité est responsable du pourrissement du bois quand il se trouve en présence de trop mauvaises conditions de préservation. Il perd ou absorbe l’eau qui l'on rencontre dans l'air ambiant jusqu'à ce que sa teneur en humidité interne s'équilibre avec l'atmosphère extérieure.

Lorsque le matériau arrive en équilibre avec l'humidité atmosphérique, il ne peut plus gagner ou perdre de l'eau. L'humidité du bois ne doit pas dépasser 20 % si l'on veut réaliser un travail qualitatif. Il faut surveiller que cette teneur soit respectée pour minimiser le retrait ou le gonflement.

Il est indispensable de se débarrasser de l’eau qui est contenu dans le bois de manière à ne pas contrarier la tenue de l'huile dans la durée. L’humidité doit être supprimée au séchoir ou par un séchage naturel pour obtenir un taux d'humidité proche de celui de l'air ambiant qui est souvent situé entre 15 à 20 % au maximum.

 

4 - Dégraisser un bois avec un dégraissant industriel ou bois

Dégraisser boisDégraisser un bois avec un dégraissant industriel, demeure une très bonne solution si l'on souhaite se débarrasser des matières grasses, des souillures ou des salissures. On peut employer un détergent alcalin classique pour bien préparer le support avant d'huiler la surface.

Ce nettoyant est faiblement moussant afin de pouvoir être utilisé à la main ou de manière automatique avec une autolaveuse ou une machine haute pression. Il est conseillé de le diluer avec de l’eau tiède ou chaude pour encore améliorer le dégraissage du bois.

Il est recommandé de brosser les traces les plus tenaces avec une brosse adaptée pour permettre au nettoyant d'être encore plus efficace. Il faut patienter pendant un délais d'au moins 20 minutes avant de rincer soigneusement la surface avec de l'eau propre.

Dégraisser avec un dégraissant bois, reste également une autre très bonne alternative pour nettoyer une surface en bois qui est sale. Il est conseillé d'utiliser une éponge ou un chiffon imprégné de dégraissant. Il permet d'éliminer tous les types de graisses, d'huiles, de liquides alimentaires afin d'obtenir une surface apte à être huiler par la suite.

 

5 - Décaper un bois avec un décapant gel, peinture, vernis ou lasure

Décaper boisDécaper un bois avec un décapant gel, un décapant peinture, un décapant vernis ou décapant lasure, reste une excellente manière de se débarrasser efficacement d'un ancien film de peinture. Il supprime sans aucune difficulté une résine glycérophtalique, alkyde, vinylique ou acrylique.

Il est recommandé de légèrement scarifier la surface au préalable si la couche de peinture est trop épaisse. Un décapant doit s'utiliser, à la spatule, au pinceau ou à la brosse en 2 ou 3 couches les plus épaisses possibles. Il ne faut pas oublier d'enlever les résidus ramollis avec un grattoir.

Il est aussi possible de se débarrasser d'une lasure, d'un vernis ou d'une peinture avec une simple brosse métallique. Il est indispensable d'éliminer soigneusement les écailles, les dépôts et les résidus secs pour permettre d'appliquer correctement une huile par la suite.

Il est également possible d'utiliser une ponceuse munie d'un disque abrasif afin de faciliter le travail de préparation. Il est conseillé de poncer légèrement le matériau avec du papier abrasif, de la toile émeri ou de la laine acier n° 000 par exemple. Il ne reste plus alors qu'à terminer en éliminant la poussière avec un chiffon humide.

 

6 - Réparer un bois avec un durcisseur, mastic, pâte ou rebouche bois

Réparer bois Réparer un bois avec un durcisseur bois, un mastic bois, une pâte bois ou un rebouche bois, permet de reconstituer, de renforcer ou de reboucher efficacement un bois qui est détérioré. Lorsque la lasure, le vernis ou la peinture est convenablement décapée, il faut toujours vérifier si le bois est sain.

Un bois peut ne plus être aussi résistant qu'auparavant car il est trop vieux, fortement fragilisé par les insectes ou par l'humidité ambiante. Il est alors recommandé d'employer un réparateur adéquat pour résoudre ce problème. En effet, il est toujours possible de colmater les éventuels trous dans le bois.

Un durcisseur, un mastic, une pâte, un rebouche bois convient pour être utilisé sur la majorité des essences de bois aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Il procure une réparation très facile à poncer car il n’encrasse pas les différents abrasifs grâce à des constituants parfaitement étudiés.

Il s'emploie très facilement sans aucune coulure pour une réparation possible sur des supports verticaux. Il devient très solide, très dur et très dense après un séchage en profondeur. Il est alors possible de le scier, de le clouer, de le visser, de le limer, de le poncer ou même de le sculpter sans aucune difficulté particulière.

 

7 - Huiler un bois avec une huile parquet, meuble, plan travail ou bois teinté

Huiler bois Huiler un bois avec une huile parquet, une huile meuble, une huile plan travail ou une huile bois teinté, reste un excellent choix lorsque l'on veut protéger une surface des dégradations du quotidien. Pour les petits travaux d'application, il est recommandé d'utiliser un petit pinceau plat.

Par contre, il faut mieux préférer un spalter pour pouvoir saturer plus facilement lorsque l'on travaille sur des planches plus larges. Moins on donne de coup de pinceaux, plus l'huile présente un aspect régulier en final. Sur de très grandes surfaces, il faut mieux utiliser un rouleau à poils courts.

Pour que l'huile soit bien absorbée par le bois, il est important de l'appliquer dans le sens des fibres pour un plus bel aspect. Il est recommandé de tremper franchement la brosse, le pinceau ou le rouleau pour pouvoir appliquer une couche suffisante afin de saturer convenablement le matériau.

Il est conseillé d'employer 2 couches d'huile au minimum afin d'imprégner convenablement le matériau en profondeur. Une troisième couche peut s'avérer nécessaire pour une meilleure tenue du bois dans la durée, s'il est intensément exposé aux agressions du soleil, de l'humidité, de la pluie ou des diverses intempéries.

 

Gamme huile bois

Gamme huile bois

Info huile bois

Info huile bois

Blog huile bois

Blog huile bois

Conseil produits bois

Conseil produits bois