Comment vieillir un bois de sapin avec le vieilliseur bois ?

 

Vieillir un bois de sapin

Pourquoi vieillir un bois de sapin ?

Vieillir un bois de sapin avec le vieillisseur bois, permet de reproduire le vieillissement naturel du bois. Un bois de grange devient très populaire depuis un certain nombre d'année. Il est donc difficile d'en trouver pour un projet intérieur en raison d'une très forte demande. On peut alors le réaliser soi même par ce procédé technique. Cependant, la teinte d'un vieux bois exposé aux intempéries depuis plusieurs années ne peut pas se reproduire avec exactitude.

On peut donner un aspect vieilli, patiné ou usé à un meuble en bois brut. Pour obtenir cette couleur vieillie, il existe la solution naturelle d'attendre qu’il se patine avec le temps. On peut aussi utiliser un produit approprié pour transformer le bois afin de lui apporter l'effet de teinte voulu. Néanmoins, on ne peut pas imiter complètement la teinte naturelle due au temps. Cependant, un produit pour vieillir apporte un aspect plus patiné à un meuble en bois trop neuf.

Le vieillisseur pour bois est un produit très facile à utiliser. Il permet de recréer en accéléré le phénomène naturel de vieillissement des meubles en bois. Il accentue le contraste, la teinte et la couleur d'un vieux bois. Il vieillit artificiellement un bois ainsi traité pour lui donner un aspect beaucoup moins neuf. Il suffit alors de bien imprégner les fibres des meubles à saturation à l'aide d'un pinceau, d'une brosse, d'un chiffon ou d'une éponge par exemple.

Cet accélérateur de vieillissement est plus particulièrement adapté pour les bois très tanniques comme le chêne, le châtaignier ou l'acacia. Il permet aussi de modifier l'aspect des résineux tels le douglas, le pin, le sapin, l'épicéa ou le mélèze afin de leur donner une teinte de vieux bois. Il donne également un très bel effet d'ancien sur les bois tropicaux tel l'acajou, le teck, le merisier ou le noyer par exemple. Cependant, un bois transformé comme un aggloméré, un mdf ou un composite ne donne pas de très bons résultats avec ce type de produit.

 

 

Contrôler l'humidité

Comment préparer un bois de sapin ?

Préparer un bois de sapin avant de vieillir avec le vieillisseur bois, demande un minimum d'attention au préalable. En première étape, on commence par contrôler que la teneur en eau dans le support ne soit pas trop élevée. En deuxième étape, on rend le matériau le plus propre possible pour une bonne imprégnation du produit. En troisième étape, on dégraisse le bois avec un produit de nettoyage adapté afin de bien ouvrir les pores du bois

1 - Contrôler l'humidité : la teneur en humidité du bois doit être contrôlée soigneusement car il ne faut pas qu'elle soit trop forte. Elle ne doit pas dépasser plus de 20 % si l'on veut réussir un bon chantier. Il ne faut surtout pas que le support soit trop humide afin de réduire le risque d'un retrait, d'une déformation ou d'un fendillement par la suite.

2 - Rendre le support propre : il faut toujours réaliser une mise en oeuvre sur un matériau parfaitement propre. Il doit impérativement être débarrassé de toutes les souillures pour retrouver une surface pouvant être traitée. La bonne imprégnation du bois ne peut se faire que si la préparation du matériau a bien été faite auparavant .

3 - Dégraisser le bois : il faut nettoyer convenablement la surface avec un dégraissant pour le bois afin d'obtenir un support apte a être traité. Il est conseillé d'employer une éponge, un chiffon ou un tampon bien imbibé de solvant. Il est conseillé de le changer très régulièrement pour ne pas étaler les matières ou les divers corps gras.

 

 

Protéger le chantier

Comment vieillir avec le vieillisseur bois ?

Vieillir un bois de sapin avec le vieillisseur bois, reste une excellente solution technique. Au préalable, il faut toujours correctement protéger le chantier pour éviter de souiller les zones non concernées. Après, on se préserve soi même avec des vêtements de protection appropriés. Finalement, on procède à l'application du produit en imprégnant le matériau à coeur pour une bonne efficacité.

1 - Protéger le chantier : il est indispensable de toujours bien travailler dans une ambiance correcte. Il est nécessaire de traiter le matériau au dessus de bâches, de cartons, de journaux ou de plastiques par exemple. Il faut protéger correctement la surface afin d'éviter de polluer l'environnement immédiat qui n'est pas destiné à être traité.

2 - Bien se protéger : il ne faut pas oublier de se protéger les mains à l'aide de gants, les yeux avec un masque de protection et le corps doit être préservé par un vêtement de travail bien couvrant. il est important de bien aérer le local ou la pièce pour que l'air puisse convenablement circuler dans toute la zone de travail.

3 - Imprégner le bois : il faut saturer correctement les pores du bois jusqu'à une bonne imprégnation à coeur. On emploie généralement un pinceau, une brosse, un tampon de coton ou un chiffon. Il est important de laisser agir le vieillisseur pendant au moins 30 minutes avant de le rincer soigneusement à l’eau claire.

 

 

Gamme restauration bois
Gamme restauration bois

Conseil restauration
Conseil restauration bois

Blog restauration bois
Blog restauration bois

Info restauration bois
Info restauration bois

? Conseil
04 70 28 93 04