Comment réparer un bois vermoulu avec le durcisseur bois ?

 

Réparer un bois vermoulu

Pourquoi réparer un bois vermoulu ?

Réparer un bois vermoulu avec le durcisseur bois, reste une excellente solution lorsque l'on désire le renforcer durablement. Le produit est composé de résines extrêmement résistantes qui permettent de durcir les pores du bois en profondeur. Il suffit de les imprégner à saturation afin de consolider la structure fibreuse.

Il arrive souvent lorsque l'on rénove un meuble ancien que le bois est déjà piqué par les insectes. Il peut aussi être pourri, vermoulu ou dégradé par l'eau, l'humidité ou les intempéries. Certains bois résiste mieux que d'autres car ils sont naturellement répulsifs. En effet, le teck, le camphrier ou le palissandre est très résistant. Par contre, le merisier, l'amandier ou le pommier est particulièrement attractif pour un prédateur.

Un insecte fait beaucoup de dégâts sur les fibres d'un meuble en bois qui sont les plus sensibles. Il finit par s'installer dans le bois en creusant des galeries. Il perce alors des trous qui laissent l'eau pénétrer en profondeur. Le bois finit par être pourri en se dégradant de plus en plus au fil du temps. Ces produits pour durcir le bois permettent alors de consolider un bois fragilisé par les années.

Un durcisseur consolide un meuble en bois attaqué par les prédateurs xylophages qui s'en nourrissent. Il solidifie un bois pourri par l’eau pour le conserver le plus longtemps possible. Il s'applique sur tous les types de bois remis à nu en stoppant définitivement l’effritement. Ensuite, il reste facilement compatible pour être recouvert par tous les types de produits comme les teintes, les cires, les huiles, les lasures, les vernis ou les peintures.

 

 

Enlever le bois abîmé

Comment préparer un bois vermoulu ?

Préparer un bois vermoulu avant de durcir avec le durcisseur bois, est une opération qu'il ne faut pas négliger. En première étape, on commence toujours par enlever correctement la pourriture. En deuxième étape, on dégraisse le bois à l'aide de produits pour le nettoyage afin de le rendre parfaitement propre. En troisième étape, on traite les fissures pour rendre le fond le plus lisse possible.

1 - Enlever le bois abîmé : l'endroit atteint doit être sérieusement brossé afin de se débarrasser de la pourriture. Il est important de remettre la zone pourrie à nu afin de retrouver une structure saine. Il faut mieux enlever un peu trop de bois détérioré que pas assez. Le pourissement peut se développer de nouveau si la partie défectueuse n'est pas entièrement enlevée.

2 - Dégraisser la surface : il faut nettoyer le matériau soigneusement à l'aide d'un produit de dégraissage pour le bois. Le but est de le rendre suffisamment sain pour avoir de meilleures conditions d'application par la suite. Le durcisseur peut ainsi mieux imprégner la fibre du bois à coeur. Il ne faut surtout pas oublier de rincer correctement le support afin d'éliminer les traces de détergent encore présentes.

3 - Traiter les fissures : il faut toujours bien réparer les cavités, les creux, les trous ou les fissures au préalable. Elles deviennent généralement encore plus visibles après le nettoyage du matériau. Il est recommandé d'utiliser la pâte à bois, le mastic pour le bois ou le rebouche bois qui doit pouvoir suivre les différentes variations du bois le mieux possible. Ensuite, elle devient très dure après séchage pour être facilement modelable.

 

 

Appliquer le durcisseur

Comment réparer avec le durcisseur bois ?

Réparer un bois vermoulu avec le durcisseur bois, n'est pas une opération très compliquée à réaliser. Auparavant, il suffit d'imprégner la structure du bois en profondeur à l'aide de produits de durcissement adéquats afin de renforcer efficacement le fond fragilisé. Puis, on rempli soigneusement les différentes cavités à saturation. En final, on recouvre le traitement par la protection souhaitée. 

1 - Appliquer le durcisseur : on sature le matériau en le badigeonnant au pinceau ou à la brosse. Il est nécessaire d'imprégner en profondeur la totalité du bois jusqu'à refus. Un léger égrenage après le séchage complet du produit permet de se débarrasser du voile de surface. D'ailleurs, un film peut quelque fois apparaître en cas d'excédent de produit.

2 - Remplir le bois : il s'applique dans les vides, les trous, les creux ou les cavités avec une pipette adaptée. L'objectif est de remplir les galeries creusées jusqu'à saturation complète. Il est conseillé de recommencer le remplissage autant de fois que nécessaire. Ce type de produit permet ainsi de renforcer efficacement la fibre du bois.

3 - Recouvrir par une finition : Il est possible de recouvrir le bois par une protection lorsqu'il a retrouvé toute sa dureté après traitement. Il est indispensable de patienter pendant un délais d'au moins 24 heures avant d'utiliser la finition souhaitée. Le bois peut alors être teinté, ciré, huilé, lasuré ou verni de la même façon qu'un bois naturel.

 

 

Gamme restauration bois
Gamme restauration bois

Conseil restauration
Conseil restauration bois

Blog restauration bois
Blog restauration bois

Info restauration bois
Info restauration bois

? Conseil
04 70 28 93 04