Quelle différence entre un vernis et la laque bois ?

Différence entre vernis et laque bois

Différence entre un vernis et la laque ?

La différence entre un vernis et la laque bois, reste très visuelle avant tout. Un vernis se caractérise surtout par son aspect incolore ne masquant pas la fibre du bois. Un vernis peut aussi facilement se teinter ou non selon son souhait. Un vernis reste ainsi bien adapté à la protection des menuiseries intérieures afin de garder un aspect plus ou moins brillant. Le grand intérêt d'un vernis est donc bien de ne pas perdre la transparence de son veinage.

Un vernis s'utilise le plus souvent pour rehausser les fibres du bois afin de leurs apporter de la chaleur, du relief ou du fini. Un vernis offre aussi une protection incolore pour un aspect de finition brillant, satiné ou mat. On retrouve ainsi assez fréquemment un vernis sur une porte, un placard, un meuble ou une boiserie intérieure. D'ailleurs, un vernis s'emploient beaucoup moins à l'extérieur car le vernis s'écaille si le matériau ne respire pas suffisamment.

Quand à elle, une laque permet de recouvrir le bois en masquant totalement la fibre. Ce type de finition s'applique sans difficulté sur tous les types d'essence européennes, exotiques ou tropicales. Une laque préserve alors un support des sollicitations extérieures les plus agressives. Une laque offre également une grande différence de pouvoir garnissant par rapport à un vernis. En final, la laque assure une couleur bien homogène sur l'ensemble du support peint.

Une laque assure un aspect de finition très tendue afin d'apporter un film plus lisse pour un rendu très brillant. En effet, la laque procure une finition plus tendue mais elle nécessite une préparation bien plus minutieuse qu'un vernis pour un résultat de qualité. De plus, une laque résiste beaucoup mieux à l'abrasion, aux frottements, aux petits chocs et aux différentes agressions du quotidien. la laque convient donc très bien pour des volets, des fenêtres, des huisseries ou des menuiseries extérieures par exemple.

 

 

Dégraisser le bois

Comment préparer une surface en bois ?

Préparer une surface en bois avant d'utiliser la laque bois, demande juste un peu de méthode. En première étape, on dégraisse soigneusement le matériau avec les produits de nettoyage adéquats pour obtenir un fond suffisamment sain. En deuxième étape, on ponce légèrement pour apporter de l'accrochage. en troisième étape, on retire toutes les traces de poussière pouvant encore rester.

1 - Dégraisser le bois : on commence par nettoyer convenablement un support trop gras avec un produit de nettoyage adéquat. Le but reste d'obtenir un matériau assez propre pour être recouvert par une peinture. Ce produit de dégraissage doit posséder un bon pouvoir dissolvant pour agir efficacement sur les salissures, les graisses ou autres corps gras.

2 - Poncer le bois : on utilise le plus souvent un abrasif à grains fins conne du papier de verre, de la toile émeri ou de la laine d'acier pour rendre le fond le plus plan possible. On réalise alors un mouvement circulaire bien régulier. On raye ainsi le matériau afin d'assurer une meilleure adhérence sur le matériau. Au final, l'accrochage de la laque devient alors bien plus cohésif.

3 - Retirer la poussière : il faut enlever toutes les particules résiduelles de ponçage. Pour cela, on utilise la plus part du temps un balais, un aspirateur ou un souffleur de bricolage par exemple. Au final, on passe un tampon de coton, un chiffon, une éponge ou une serpillière humide. L'objectif reste bien de se débarrasser de la poussière restante pour obtenir un support apte à être peint par la suite.

 

 

Appliquer le primaire

Comment peindre avec le primaire bois ?

Peindre une surface en bois avec le primaire bois, apporte de l'accrochage sur le matériau avant de le recouvrir par une finition par la suite. Au préalable, il faut le diluer selon le type d'outil d'application utilisé. Ensuite, on effectue l'application en passes très fines sans chercher à recouvrir le support. Enfin, on procède au ponçage du film entre les couches pour un parfait aspect de finition final.

1 - Diluer l'apprêt : il s'applique à l'aide d'un pinceau, d'une brosse ou d'un rouleau en prêt à l'emploi. On l'emploie également au pistolet airless à environ 5 % de dilution. On utilise ce type de produit aussi avec un pistolet pneumatique, un pistolet électrique ou une station de peinture avec 10 à 20 % de dilution selon le type de matériel utilisé.

2 - Appliquer le primaire : Il faut l'appliquer en plusieurs passes très fines sans vouloir absolument recouvrir la totalité de la zone à couvrir en une seule fois. Effectivement, on évite de surcharger pour ne pas avoir de coulures. Finalement, il faut patienter suffisamment pour bien laisser sécher ces produits avant de les recouvrir par les peintures de finition souhaitées.

3 - Poncer entre les couches : on doit attendre que le film soit assez sec pour réaliser un léger ponçage du fond. On ponce ainsi légèrement entre chaque passe avec un abrasif à grains fins. On peut ainsi renouveler plusieurs fois l'opération si nécessaire. En effet, le but reste bien d'apporter un plus bel aspect de finition après séchage complet de la peinture.

 

 

Conditions de température

Comment peindre avec la laque bois ?

Peindre une surface en bois avec la laque bois, permet d'assurer une meilleure protection finale. D'abord, on respecte des conditions de température optimum avant toute mise en peinture. Après, on effectue l'application à l'aide d'un pinceau, d'une brosse, d'un rouleau ou d'un pistolet pour plus de rapidité. Finalement, on laisse bien sécher la peinture avant de la recouvrir par une autre couche supplémentaire.

1 - Conditions de température : on doit toujours appliquer à bonne température. En effet, une laque sèche très lentement en dessous de 15 °C. Elle a encore plus du mal à sécher en dessous de 5 °C. Il faut donc éviter d'employer une peinture lorsque la température est en dessous de 5 °C ou au dessus de 30 °C pour ne pas prendre de risque inutile.

2 - Appliquer la peinture : on utilise généralement un pinceau, une brosse ou un rouleau sur des surfaces peu importantes. Par contre, on emploie un pistolet à peinture pour de plus grandes surfaces. On doit toujours repeindre les deux faces d’un panneau pour mieux le préserver. On empêche ainsi tout fendillement, déformation ou gonflement dans le temps.

3 - Laisser bien sécher : il faut laisser sécher suffisamment la couche de laque avant de la recouvrir par une autre passe. Effectivement, il faut patienter assez longtemps pour éviter un risque de détrempe de la nouvelle couche. L'objectif reste bien de ne jamais bloquer le solvant entre deux passes successives. On évite ainsi que le revêtement se décolle lors de l'évaporation des solvants

 

 

Gamme peinture bois
Gamme peinture bois

Conseil peinture bois
Conseil peinture bois

Blog peinture bois
Blog peinture bois

Info peinture bois
Info peinture bois

? Conseil
04 70 28 93 04