Comment peindre un bois en contreplaqué avec le primaire bois ?

 

Peindre bois contreplaqué

Pourquoi peindre un bois en contreplaqué ?

Peindre un bois en contreplaqué avec le primaire bois, peut se réaliser comme n'importe quel type de bois habituel. Il suffit d'utiliser des outils appropriés, de bien préparer la surface et de procéder à l'application de la peinture dans les règles de l'art. Si ces conditions sont bien respectées, on obtient alors un film de peinture bien tendu, fini et durable. Cependant, on ne doit surtout pas négliger l'étape de la préparation si l'on veut avoir un bon résultat final.

Un contreplaqué est un panneau qui s'obtient par l'assemblage de plusieurs couches de bois successives. Le placage, qui est encore appelé pli, est toujours en nombre impair. La cohésion du contreplaqué est réalisé par collage et pressage à chaud. L'épaisseur d'un panneau peut varier de 1 et 50 mm selon la solidité que l'on désire. On utilise généralement des essences de sapin, de pin, d'okoumé, de peuplier de bouleau ou d'hêtre par exemple.

il faut distinguer plusieurs types de contreplaqués bien différents. Le panneau de contreplaqué classique CTBS vendu en général au particulier. Le panneau de contreplaqué CTBC de qualité supérieure destiné surtout au professionnel. Le panneau de contreplaqué CTBH utilisé pour les travaux marins, de bateau ou d'accastillage. D'ailleurs, la norme NF EN636 permet de distinguer trois classes de collage distinctes : intérieur sec, intérieur humide ou extérieur.

Il est conseillé d'utiliser une sous couche approprié avant de peindre avec la peinture décorative définitive. La finition ne peut pas adhérer en direct sur un panneau de contreplaqué qui reste un peu trop lisse d'origine. Il faut donc employer un apprêt auparavant pour obtenir le meilleur accrochage possible. Il ne reste ensuite plus qu'à sélectionner la peinture de finition de son choix. On recouvre alors au mieux l'ensemble de la sous couche en veillant à na pas avoir de manques ou de surcharges.

 

 

Poncer le bois

Comment préparer un bois en contreplaqué ?

Préparer un bois en contreplaqué avant d'appliquer le primaire bois, reste un travail particulièrement important. Au préalable, on dégraisse soigneusement la surface avec un produit de dégraissage adapté. Puis, on procède à un léger ponçage pour améliorer l'accrochage de la sous couche. Enfin, on retire les particules de ponçage pour obtenir une surface prêtre à peindre.

1 - Dégraisser le bois :  on démarre en nettoyant correctement le contreplaqué avec un solvant de nettoyage approprié. Il favorise ainsi la dissolution des salissures, des graisses, des huiles ou autres dépôts gras. Néanmoins, la surface doit être suffisamment propre au préalable. On peut alors la recouvrir par la sous couche adéquate dans de bonnes conditions.

2 - Poncer le bois : on emploie généralement un abrasif à grains fins pour préparer correctement la surface à peindre. Il s'utilise en réalisant des mouvements circulaires, constants et réguliers. On cherche alors à rayer suffisamment la matériau afin d'assurer une bonne accroche de l'apprêt sur le contreplaqué. Cependant, il ne faut pas hésiter à renouveler plusieurs fois l'opération

3 - Retirer la poussière : on se débarrasse de l'ensemble des poussières résiduelles dues au ponçage du bois. Pour cela, on peut employer un balais, un aspirateur ou un souffleur de bricolage pour plus d'efficacité. On termine en essuyant avec un tampon de coton, un chiffon ou une éponge humide pour éliminer toutes particules restantes.

 

 

Appliquer le primaire

Comment peindre avec le primaire bois ?

Peindre un bois en contreplaqué avec le primaire bois, reste une solution efficace pour apporter de l'adhérence à la surface en bois. Auparavant, on le dilue en fonction de l'outil d'application que l'on va employer par la suite. Puis, on le passe en couches les plus fines possibles pour un plus beau rendu. Après, on ponce légèrement le matériau avec un abrasif à grains fins entre chaque couche de peinture.

1 - Diluer le primaire : Il s'utilise sans dilution avec un rouleau, une brosse ou un pinceau. Par contre, on incorpore environ 5 à 20 % de diluant synthétique lors d'un emploi au pistolet airless, au pistolet à pression ou au pistolet à gravité. Cependant, il faut toujours employer le diluant qui reste le plus adapté à l'apprêt.

2 - Appliquer le primaire : il se passe en couches très fines sans essayer de recouvrir toute la surface du contreplaqué en une seule fois. En effet, on ne doit pas trop charger le bois en peinture afin d'éviter des coulures. Ensuite, il faut attendre le temps nécessaire pour un séchage total. Au final, il ne reste plus qu'à recouvrir le matériau par une peinture de finition.

3 - Poncer entre les couches : il faut patienter un temps minimum afin que la sous couche sèche suffisamment. Après, on procède à un léger ponçage du film de peinture lorsqu'il devient bien dur. Ensuite, on peut renouveler l'opération plusieurs fois entre chaque couches avec de la laine d'acier n° 000 pour un meilleur rendu.

 

 

Gamme peinture bois
Gamme peinture bois

Conseil peinture bois
Conseil peinture bois

Blog peinture bois
Blog peinture bois

Info peinture bois
Info peinture bois

? Conseil
04 70 28 93 04