Comment stabiliser un bois pourri avec le durcisseur bois ?

 

Stabiliser un bois pourri

Pourquoi stabiliser un bois pourri ?

Stabiliser un bois pourri avec le durcisseur bois, permet de stopper la dégradation du bois de construction dans sa maison. En effet, l'eau finit par détruire l'ensemble de la matière fibreuse si rien n'est fait. Il ne faut donc pas trop attendre car la détérioration risque d'être trop importante par la suite. Il est donc important de toujours agir de manière préventive pour conserver sa pièce en bois. On peut alors la stabiliser pour qu'elle perdure encore longtemps.

Un bois est mis à rude épreuve dans les climats rencontrés sous nos latitudes. Cependant, le bois ne pourrit pas seulement à l'extérieur à cause de l'eau. Il peut aussi s'abîmer même à l'intérieur en présence d'humidité. Toutes les parties du bois peuvent ainsi se détériorer sans aucune distinction. Le bois est alors fragilisé par l'eau, les pluies et les intempéries à répétition. Il va finir par pourrir s'il subit régulièrement ces contraintes souvent très agressives.

En effet, la détérioration peut se retrouver sur une poutre, un bardage, une terrasse, un volet ou une porte. La pourriture est due à la formation de moisissures ou de champignons lorsque le bois est soumis à l’humidité. D'ailleurs, on peut facilement reconnaître une pièce de bois pourri à sa teinte noire, sa structure molle et par son odeur. Un bois pourri se repère aussi par une teneur en eau importante ou par un gonflement significatif.

La peinture, le vernis ou la lasure finit par s’écailler, par s'effriter et par se décoller des zones atteintes. Un bois pourri se réparent très facilement avec un mastic pour le bois, une pâte à bois ou un rebouche bois adapté. Le remplacement doit être envisagé lorsque la pourriture du bois n'est pas trop étendue. Si on attend trop, il devient alors difficile de réaliser une réparation efficace des parties touchées. Il faut donc toujours travailler de manière préventive dès l'apparition des premiers symptômes de bois pourri afin de bien le stabiliser.

 

 

Enlever le bois abîmé

Comment réparer un bois pourri ?

Réparer un bois pourri avant de durcir avec le durcisseur bois, reste un travail à ne surtout pas négliger. En première étape, il faut toujours bien éliminer le bois pourri jusqu'à atteindre une structure saine. En deuxième étape, on dégraisse le matériau avec les produits de nettoyage adaptés pour le rendre propre. En troisième étape, on procède au traitement des fissures en remplaçant les pièces manquantes.

1 - Enlever le bois abîmé : la zone atteinte doit être correctement brossée pour éliminer les endroits touchés. Il est indispensable de remettre les parties détériorées à nu pour retrouver la structure saine. Il faut mieux supprimer un peu trop de bois abîmé que pas assez. L'effet de pourriture peut toujours continuer après le traitement s'il n'est pas entièrement supprimé.

2 - Dégraisser la surface : il faut nettoyer correctement le matériau avec un produit détergent spécifique au bois pour le rendre suffisamment propre s'il est trop sale. Le traitement peut ainsi mieux s'enraciner dans la structure du bois par la suite. Il ne faut pas oublier de rincer soigneusement le support afin de supprimer les traces résiduelles de détergent qui peuvent encore exister.

3 - Traiter les fissures : il faut toujours traiter auparavant les trous, les creux, les fissures ou les manques qui peuvent apparaître après la préparation du bois. Il est conseillé d'employer un mastic souple pour suivre efficacement les mouvements du matériau sans s'effriter. Elle peut devenir très dure après séchage complet afin d'être facilement modelable à la main.

 

 

Appliquer le durcisseur

Comment traiter avec le durcisseur bois ?

Réparer un bois pourri avec le durcisseur bois, ne pose pas de problème particulier. D'abord, on procède à l'application du produit afin de remplir l'ensemble des vides dans le matériau. Ensuite, on renouvelle plusieurs fois le travail afin de saturer les fibres du bois en profondeur pour bien stabiliser la structure. Enfin, on termine en protégeant le bois par une cire, une huile, une lasure, un vernis ou une peinture par exemple.

1 - Remplir le bois : il doit s'appliquer dans les trous, les creux, les vides ou les cavités avec une pipette appropriée. Il suffit de remplir les différentes galeries et les zones déjà attaquées par les insectes jusqu'à saturation totale. Il ne faut pas hésiter à recommencer plusieurs fois le traitement de manière à renforcer suffisamment la structure fibreuse du bois.

2 - Appliquer le durcisseur : il est conseillé de saturer le bois en le badigeonnant à l'aide d'un pinceau ou d'une brosse. Il faut essayer de couvrir la totalité de la surface afin d'imprégner le matériau à refus. Un léger ponçage peut être nécessaire après le séchage du durcisseur pour se débarrasser du voile de surface. En effet, il risque d'apparaître si l'application du produit est trop en excédent.

3 - Recouvrir par une finition : on peut protéger le bois efficacement lorsqu'il a retrouvée toute sa dureté après avoir été traité par le durcisseur. Cependant, il est nécessaire de laisser sécher le produit pendant au moins 24 heures avant d'employer la finition voulue. Le bois ainsi renforcé peut être teinté, ciré ou verni de la même manière que l'on protège un bois naturel.

 

 

Gamme restauration bois
Gamme restauration bois

Conseil restauration
Conseil restauration bois

Blog restauration bois
Blog restauration bois

Info restauration bois
Info restauration bois

? Conseil
04 70 28 93 04