Comment éviter à un bois de fendre avec le saturateur bardage ?

Eviter bois fende

Pourquoi éviter à un bois de se fendre ?

Eviter à un bois de se fendre avec le saturateur bardage, reste une excellente solution préventive afin d'empêcher au bois de se déformer. Le bois lorsqu'il sèche fini par perdre petit à petit une grande quantité d'eau qui s'évapore dans l'atmosphère. Il faut donc empêcher le séchage du matériau en régulant au mieux cette évaporation d'eau. On conseille également de mettre les planches de bois brut bien à plat pour pas qu'elles ne puissent pas se déformer au moment du séchage.

L'application d'un saturateur apporte une remarquable protection jusqu'au coeur du bois. Par la suite, on recouvre le traitement par une finition teintée si possible. On protège ainsi le bois des attaques du soleil afin de diminuer le travail du matériau. On limite ainsi les fentes, les fissures et les fendillements habituels lors d'un séchage trop rapide. Cependant, les rayons ultraviolets attaquent le bois irrémédiablement en affaiblissant fortement sa surface. Par la suite, le matériau se retrouve alors fragilisé en profondeur jusqu'au coeur du bois. 

Les pigments colorés servent de filtre contre le soleil. Ils agissent comme des couches successives de miroirs qui peuvent renvoyer jusqu'à 98 % des ultraviolets en présence. Ils protègent donc efficacement le bois afin d'éviter qu'il se fende prématurément. La première manifestation des attaques du soleil est le grisaillement ou le noircissement de la surface du bois. De plus, le saturateur est parfaitement imperméable afin de bien protéger les surfaces en bois des intempéries, des orages, des pluies ou de l'humidité.

Ce saturateur laisse le bois respirer sans être hermétique à la vapeur d’eau. Cependant, il évite un séchage du bois trop rapide  en régulant les échanges d'eau avec l'extérieur. En effet, on évite alors que le bois ne se fende pour une meilleure tenue dans le temps. Il est conseillé de bien imprégner le bois à coeur si l’on souhaite une bonne pérennité de la protection. Par la suite, le matériau doit toujours être recouvert par une huile, une lasure ou un vernis teintée pour apporter une tenue plus efficace dans la durée.

 

 

Contrôler l'humidité

Comment préparer un bois ?

Préparer un bois avant de traiter avec le saturateur bardage, demande de travailler de façon un peu méthodique. En première étape, on commence par rendre le support le plus propre possible. En deuxième étape, on surveille que l'humidité dans le bois ne soit pas trop élevée. En troisième étape, on dégraisse soigneusement le matériau afin de le débarrasser de toutes traces de gras pouvant encore rester.

1 - Rendre le support propre : on doit toujours débuter en contrôlant que la surface soit propre, saine et sèche. En effet, on doit éliminer toutes les particules non adhérentes. En effet, il faut obtenir un bois apte à subir un bon traitement par la suite. Ce travail préalable reste très important car il permet une bonne imprégnation du bois.

2 - Contrôler l'humidité : on contrôle auparavant que le taux d'humidité du bois ne soit pas trop important. Il ne doit pas excéder 20 % lors de la mise en œuvre pour ne pas avoir de problèmes. Effectivement, le matériau ne doit pas être trop humide. L'objectif reste ainsi d'éviter tout retrait potentiel, déformation, fissuration ou fendillement dans la durée.

3 - Dégraisser le bois : on dégraisse vigoureusement le matériau avec un nettoyant spécifique au bois. Le but est d'obtenir un support suffisamment propre pour être traité. Pour ce travail, on utilise généralement un chiffon imprégné de solvant. Cependant, il faut le changer souvent pour ne pas étaler les matières grasses sur la totalité de la surface.

 

 

Appliquer le stabilisateur

Comment appliquer le stabilisateur bardage ?

Appliquer le saturateur bardage, n'est pas un travail bien compliqué à faire. En premier lieu, il faut brasser correctement l'ensemble des composants pour bien les homogénéiser. En deuxième lieu, on choisit l'outil le plus adapté au type de surface à imprégner. En final, il ne reste plus qu'à l'appliquer en plusieurs couches croisées jusqu'à saturation en profondeur des fibres du bois.

1 - Mélanger le stabilisateur : on l'agite toujours soigneusement avec un mélangeur avant de l'utiliser. En effet, on remet ainsi en suspension l'ensemble des matières premières pouvant être pris en masse lors d'un stockage trop long. Cette opération sert à retrouver la performance, la qualité et la tenue du produit comme à l'origine.

2 - Choisir le bon outil : on l'étale généralement avec un pinceau, une brosse, un rouleau ou un pistolet en fonction de la taille de la surface. Cependant, on utilise surtout une brosse plate ou une brosse pouce sur les petites surfaces. Par contre, on emploie un rouleau, un pistolet électrique ou pneumatique sur de plus grandes surfaces.

3 - Appliquer le stabilisateur : il s'utilise en plusieurs couches croisées en insistant sur les petits défauts du bois. On commence toujours par bien saturer les fibres du bois en profondeur. Puis, on attend que le matériau soit bien sec pour réaliser une seconde imprégnation. D'ailleurs, on ne doit pas hésiter à traiter certains bois poreux plusieurs fois de suite.

 

 

Gamme saturateur bois
Gamme saturateur bois

Conseil saturateur bois
Conseil saturateur bois

Blog saturateur bois
Blog saturateur bois

Info saturateur bois
Info saturateur bois

? Conseil
04 70 28 93 04