Un expert vous répond

Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Cirer un bois avec une cire entretien, antiquaire ou meuble

Cirer un bois avec une cire entretien, antiquaire ou meuble, est important car le bois doit être régulièrement entretenu pour durer le plus longtemps possible. C'est un matériau vivant qu'il faut protéger correctement si l'on souhaite le préserver à long terme. Cirer un bois ancien, c’est le nourrir. Cirer un bois neuf, permet de lui donner un belle patine.

L'encaustique permet de rénover le bois afin de lui redonner tout son lustre d'antan. Le cirer lui apporte de la brillance, mais surtout le protège contre les agressions liquides de tous les jours. Un bois ciré ne sèche pas, ne craquelle pas et ne se fendille plus. Le bon entretien d'un bois facilite sa protection car les taches ne pénètrent plus dans les fibres du bois.

 

1 - Cirer un bois avec une cire entretien, antiquaire ou meuble

Cirer boisCirer un bois avec une cire entretien bois, une cire antiquaire ou une cire meuble, permet d'empêcher la pénétration des taches dans les fibres du bois. Lorsque que le bois est ciré correctement, il garde toute son élasticité sans jamais sécher. Il ne risque plus alors de se fendiller à la longue.

Il existe toutes sortes d'encaustiques bien différentes les unes des autres. Il faut la sélectionner en fonction de son intérieur et du type de bois que l'on souhaite réellement traiter. Il est préférable de la choisir de bonne qualité si l'on veut obtenir une patine authentique, chaude et chaleureuse.

Si l'on souhaite que le bois reste à l'état naturel, il faut choisir une cire transparente plutôt qu'une cire déjà teintée au préalable. Une cire colorée a l'avantage de nourrir et de teinter le bois en une seule et unique opération. Le travail d'application devient ainsi beaucoup plus facile à réaliser.

Lorsqu'un meuble est ciré, il est prêt à affronter la vie quotidienne dans les meilleurs conditions possibles. Cependant, il faut faire attention que le meuble soit ciré au moins une fois par an si l'on veut une bonne protection du bois. C'est important si l'on désire garder toute la chaleur, la patine et le lustre d'un bois ancien pendant longtemps.

 

2 - Dégraisser avec un nettoyant, un décireur, un dégraissant ou un détachant bois 

Dégraisser avec nettoyantDégraisser avec un nettoyant parquet, permet de nettoyer une surface en bois en profondeur avant de la protéger avec une cire ou une encaustique. Il est faiblement moussant pour une utilisation possible à la main, avec une auto laveuse ou une machine haute pression.

Il est recommandé de le diluer avec de l’eau tiède ou chaude afin de rendre le dégraissant encore plus actif. Il est conseillé d'employer une brosse pour augmenter l’efficacité du dégraissage. Il ne faut pas hésiter à laisser agir le produit au moins 20 minutes avant d’effectuer un rinçage soigné.

En effet, il ne faut surtout pas omettre de bien rincer le matériau afin de le débarrasser convenablement de toutes les traces résiduelles de détergent. Il est recommandé d'attendre que la surface soit suffisamment sèche avant d'appliquer une couche éventuelle de cire ou d'encaustique.

Dégraisser avec un décireur, un dégraissant bois ou un détachant bois, est également une excellente solution pour enlever des traces graisseuses sur un bois neuf ou ancien. Il suffit d'utiliser un chiffon imprégné au préalable par le solvant de dégraissage. Il est important de renouveler le chiffon le plus souvent possible pour ne pas étaler les corps gras sur toute la surface.

 

3 - Décaper un bois avec un décapant gel, peinture, vernis ou lasure

Décaper boisDécaper un bois avec un décapant gel, un décapant peinture, un décapant vernis ou décapant lasure, permet de supprimer efficacement une ancienne couche de de peinture, de vernis ou de lasure. Il élimine sans aucun problème les résines glycérophtaliques, alkydes, vinyliques ou acryliques.

Il est conseillé de scarifier légèrement le matériau lorsque le film de peinture est trop épais. Un décapant s'utilise à la brosse ou au pinceau en plusieurs couches bien épaisses. Les résidus ramollis peuvent s'éliminer facilement à l'aide d'un grattoir ou d'une spatule appropriée.

Il est également possible d'enlever un ancien vernis ou une ancienne peinture non adhérente à l’aide d’une brosse métallique. Il est important de faire disparaître les résidus secs afin de faciliter l'application d'une cire qui peut ainsi mieux adhérer sur une surface plus saine.

Pour faciliter le travail de préparation, on peut aussi employer une ponceuse. Pour terminer, il est recommandé d'égrener le matériau avec un abrasif fin comme de la laine acier n° 000 par exemple. Il ne faut pas oublier d'éliminer la poussière avec une brosse souple, un balais ou un aspirateur de bricolage par exemple.

 

4 - Cirer un bois avec une cire teinté, blanche ou incolore

Cirer bois Cirer un bois avec une cire teintée, une cire bois blanche ou une cire incolore, reste une excellent solution pour entretenir efficacement le bois. Elle s'applique le plus souvent avec un chiffon, une éponge, un pinceau, une brosse ou un tampon de laine d'acier par exemple.

Il est tentant de saturer fortement un bois avec de la cire afin de mieux le protéger, le nourrir et le faire briller. Cependant, on prend le risque d'obtenir un meuble qui finit par être particulièrement encrassé à la longue. Les poussières vont ainsi s'attacher d'avantage sur la surface.

Il est donc recommandé d'appliquer plusieurs couches très fines d'encaustique plutôt qu'une seule couche trop épaisse. Cette technique empêche de trop encrasser le matériau qui risque de perdre sa brillance dans la durée. Il suffit de répartir la cire grâce à de légers mouvements circulaires.

Lorsque l'on veut une finition plus mate, il est possible de l'appliquer dans le sens du  bois à l'aide d'un tampon de laine acier n° 000 adapté. Il est recommandé d'enlever l'éventuel excédent de cire à l'aide d'une mèche de coton, d'un chiffon ou d'une éponge. Il faut toujours bien attendre que l'essence de térébenthine s'évapore suffisamment avant de lustrer.

 

5 - Lustrer un bois avec une cire à l'ancienne, en pâte ou liquide

Lustrer bois Lustrer un bois avec une cire à l'ancienne, une cire en pâte ou une cire bois liquide, permet de redonner au bois toute sa splendeur d'origine. Il faut toujours commencer par passer une brosse pour éliminer les excédents afin d'empêcher que le meuble ne s'encrasse trop vite par la suite.

Il est conseillé de polir la surface au chiffon doux dans le sens des fibres du bois. Il faut ensuite finir le travail par des mouvements circulaires les plus réguliers possibles. Il ne faut pas hésiter à frotter vigoureusement en retournant le chiffon de tant en tant pour bien faire briller la surface.

Il ne reste plus qu'à attendre que le bois absorbe la cire pour qu'elle pénètre bien en profondeur dans les pores du bois. Lorsque la cire est bien sèche, il suffit de frotter la surface avec une brosse appropriée. On termine avec un chiffon de laine pour un rendu naturel beaucoup plus chaleureux.

Si l'on trouve la surface trop brillante, il est possible que la cire est été appliquée en trop grande quantité ou en couches trop épaisses. Il est recommandé de ne pas attendre trop longtemps pour lustrer la surface après avoir employé la cire. Cependant, il faut respecter un délais minimum afin que la cire soit suffisamment dure pour être frottée.

Pour éliminer ce brillant trop important, il ne faut pas hésiter à frotter l'encaustique avec un chiffon imbibé d'essence de térébenthine. Cette opération va permettre d'éliminer efficacement l'excédent. Il est possible de recommencer de nouveau en appliquant une fine couche d'encaustique. Il ne reste plus alors qu'à lustrer soigneusement la nouvelle couche d'encaustique.

 

Gamme cire bois

Gamme cire bois

Info cire bois

Info cire bois

Blog cire bois

Blog cire bois

Conseil produits bois

Conseil produits bois