Lasurer un bois avec une lasure teintée, intérieur ou extérieur

Lasurer un bois avec une lasure teintée, intérieur ou extérieur, permet d'imprégner le bois afin de le protéger des différentes agressions extérieures sans jamais cacher, ni masquer le veinage. Si un bois est exposé à l’air libre comme une palissade, un portail, un abri de jardin une fenêtre ou un volet, il faut impérativement le protéger des différentes intempéries.

Une lasure permet de préserver efficacement un bois blanc, naturel ou teinté dans la durée. On l'emploie afin de conserver le plus longtemps possible une boiserie extérieure des différentes sollicitations climatiques. Elle protège durablement tous les types de bois de l'humidité, des intempéries, du soleil, des rayons ultraviolets et du vieillissement prématuré.

 

1 - Lasurer un bois avec une lasure teinté, intérieur, extérieur ou haute protection

Lasurer bois Lasurer un bois avec une lasure teintée, une lasure intérieur, une lasure extérieur ou une lasure haute protection, n'est pas toujours un choix qu'il est facile à faire. Il en existe plusieurs sortes dont chacune est réservée à une utilité bien spécifique. Elle peut convenir pour un projet ou pour un autre selon sa nature.

Il faut donc sélectionner correctement la lasure adéquat en rapport à l'usage que l'on va en faire. On utilise évidement pas la même lasure dans un environnement intérieur qu'extérieur. Cette protection importe d'autant plus, lorsqu'il s'agit d'un bois neuf à protéger.

Une lasure acrylique à l’eau contient très peu de composés organiques volatiles. Elle est donc considérée comme plus écologique que sa concurrente à base de solvants. Elle offre l’avantage de sécher très rapidement et de se nettoyer très facilement avec juste de l’eau.

Une lasure aux solvants est constituée de composés organiques qui répandent une forte odeur dans l'atmosphère. Elle est dotée d’une excellente performance pour une tenue qui est bien souvent supérieure à dix ans. Elle s’utilise généralement en extérieur car elle résiste très bien au soleil, à la lumière et aux ultraviolets.

 

2 - Respecter les conditions météo avant de lasurer avec une lasure teintée

Respecter conditions météo Respecter les conditions météo avant de lasurer avec une lasure teintée, est primordiale si l'on souhaite avoir une bonne résistance dans la durée. Il est particulièrement important de contrôler que la  température ambiante se situe entre 10 °C et 30 °C avant de pouvoir envisager de traiter un bois.

Il ne faut pas que le taux d'humidité soit trop important afin de ne pas risquer un décollement ou un manque d'adhérence par la suite. Il faut faire attention que le temps de séchage soit suffisant pour que la vapeur d'eau et la condensation puissent s'évacuer naturellement.

Il est recommandé d'appliquer la lasure dans de bonnes conditions atmosphériques afin de ne pas perturber le séchage. Il faut impérativement fuir un temps trop humide, le vent ou les courants d'air qui peuvent empêcher le bon accrochage de la lasure sur le matériau.

Il est indispensable de réaliser la mise en oeuvre lorsque le temps est sain, sec et sans trop d'humidité. Il faut impérativement respecter les différents facteurs météorologiques en présence. C'est seulement lorsque les conditions atmosphériques sont suffisamment correctes que l'on peut réaliser un travail de bonne qualité.

 

3 - Surveiller la teneur en humidité du bois avant de traiter avec une lasure opaque

Surveiller humidité boisSurveiller la teneur en humidité du bois avant de traiter avec une lasure opaque, est une opération indispensable qu'il est important de réaliser au préalable avant toute application. Le bois s'imprègne naturellement de l’humidité ambiante car il possède une structure fibreuse qui est particulièrement absorbante.

L’eau est très souvent l'élément déclencheur dans le pourrissement d'un bois. Il faut donc faire très attention lorsque l'on se retrouve dans une ambiance saturée d'humidité. Le matériau absorbe l’eau présente dans l'atmosphère jusqu'à ce que ces deux milieux arrivent à s'équilibrer.

Si le bois s'équilibre avec l'humidité atmosphérique, il ne peut plus perdre ou gagner de l'eau. Le taux d'humidité ne doit jamais dépasser plus de 20 % si l'on veut pouvoir réaliser une application correcte. Il faut respecter ces conditions pour éviter un retrait ou un gonflement du bois.

Il est primordial d'éliminer l’eau dans le support de façon à assurer une bonne accroche de la lasure par la suite. Il faut faire sécher le matériau naturellement ou à l'aide d'un séchoir afin d'avoir un taux d'humidité de l'ordre de 15 à 20 %. Il doit être le plus proche possible de la teneur en eau que l'on retrouve dans l'air ambiant habituellement.

 

4 - Dégraisser un bois avec un dégraissant industriel ou bois

Dégraisser boisDégraisser un bois avec un dégraissant industriel, reste une étape nécessaire si l'on désire éliminer efficacement les matières grasses, les souillures ou les salissures. Il est ainsi possible d'utiliser un nettoyant alcalin à base d'eau afin de préparer convenablement le matériau avant de le lasurer.

Ce nettoyant mousse très faiblement pour pouvoir être employé manuellement ou automatiquement avec une une machine haute pression, une laveuse ou une autolaveuse. Il est recommandé de le diluer avec de l’eau la plus chaude possible pour encore augmenter l'efficacité du dégraissage.

Il est conseillé de frotter les marques les plus tenaces avec un balais brosse appropriée afin de rendre le nettoyant encore plus performant. Il est important d'attendre suffisamment longtemps pour que le détergent puisse agir efficacement avant de le rincer à grande eau.

Dégraisser avec un dégraissant bois, est aussi une excellente solution pour assainir une surface lorsque l'on préfère utiliser un dégraissant à base de solvant. Il est recommandé de travailler avec une éponge ou un chiffon imprégné pour bien éliminer les graisses, les huiles ou les liquides alimentaires qui ont imprégnés le matériau.

 

5 - Décaper un bois avec un décapant gel, peinture, vernis ou lasure

Décaper boisDécaper un bois avec un décapant gel, un décapant peinture, un décapant vernis ou un décapant lasure, permet de supprimer efficacement des anciennes couches de peinture. Il élimine sans aucun problème la majorité des résines comme les alkydes, les glycérophtaliques, les acryliques ou les vinyliques.

Il est conseillé de légèrement scarifier la résine auparavant lorsque la couche est un peu trop épaisse. Un décapant s'utilise en général avec une spatule, un pinceau ou une brosse en 2 ou 3 couches bien épaisses. Il suffit alors de se débarrasser des dépôts ramollis avec un grattoir.

On peut également supprimer une lasure, un vernis ou une peinture en grattant juste avec une brosse métallique. Il est nécessaire d'enlever soigneusement les dépôts, les résidus et les écailles secs afin d'appliquer convenablement la lasure sur une surface la plus saine possible.

Il est aussi possible d'employer une ponceuse ou une meuleuse appropriée pour travailler plus vite lorsque les surfaces sont plus grandes. Il est recommandé de poncer le support avec de la laine acier n° 000 par exemple. Il ne faut pas négliger de se débarrasser de la poussière avec un chiffon ou une éponge humide.

 

6 - Réparer un bois avec un durcisseur, mastic, pâte ou rebouche bois

Réparer bois Réparer un bois avec un durcisseur bois, un mastic bois, une pâte bois ou un rebouche bois, permet de renforcer, de reboucher ou de combler un bois qui est déjà abîmé. Lorsque la peinture, le vernis ou la lasure est correctement éliminée, il est important de contrôler que le bois est suffisamment sain.

Un bois peut ne plus être aussi résistant qu'avant car il peut être fragilisé par l'humidité ambiante ou les attaques des insectes. Il faut alors utiliser un réparateur adapté pour renforcer le matériau. En effet, il est toujours possible de combler ou de durcir des trous ou des fissures éventuelles.

Un rebouche bois, une pâte, un mastic ou un durcisseur peut convenir à la plupart des essences de bois à l'intérieur comme à l'extérieur. Il assure une réparation qui reste très facile à poncer par la suite. Les différents abrasifs s'encrassent moins car les composants sont parfaitement sélectionnés.

Il s'applique aisément pour une réparation facile sur un support vertical sans aucune coulure. Il devient très dur, très dense et très solide après un séchage à coeur pendant un délais suffisant. Il est ensuite possible de le scier, de le clouer, de le visser, de le poncer, de le limer ou même de le sculpter sans aucun problème particulier.

 

7 - Mélanger une lasure bois avec un mélangeur à peinture

Mélanger lasure boisMélanger une lasure bois avec avec un mélangeur à peinture, est nécessaire avant de l'appliquer. Il peut s'adapter très facilement sur la majorité des perceuses afin d'agiter efficacement les pots. Il remet en suspension les charges, les pigments et la résine prise en masse pendant le stockage.

Le brassage d'une lasure demeure une opération qui reste absolument nécessaire. Il est indispensable de la remuer convenablement avant de l'utiliser si l'on veut réaliser une bonne application. Il convient à la plupart des perceuses que l'on rencontre habituellement sur le marché.

Un mélange manuel n'est pas suffisant si l'on désire obtenir une bonne agitation de l'ensemble des différents composants. En effet, cette étape d'homogénéisation demeure très importante si l'on souhaite éviter un écart de teinte entre la nuance de la lasure avec la couleur d'origine.

Il arrive très souvent que l'agitation de la lasure soit complètement occulté par l'utilisateur. Cependant, le brassage doit être au minimum de 10 minutes si l'on désire une bonne homogénéisation de l'ensemble. Si ce temps de mélange n'est pas bien respecté, on risque d'avoir une très mauvaise qualité du produit par la suite.

 

8 - Lasurer un bois avec une lasure couleur, déco, blanche ou grise

Lasurer bois Lasurer un bois avec une lasure couleur, une lasure déco, une lasure blanche, ou une lasure grise, reste une excellente alternative lorsque l'on veut protéger une surface en bois sans masquer le veinage. Elle offre une excellente tenue face à la lumière, au soleil et aux rayons ultraviolets.

Une lasure peut s’appliquer sur tous les type de bois exotiques, tropicaux ou européens même s'ils sont exposés aux différentes agressions extérieures. Elle convient remarquablement bien pour préserver les huisseries, les fenêtres, les volets, les portes ou les bardages par exemple.

Elle empêche à l'humidité de pénétrer dans le matériau en le laissant correctement respirer. Elle évacue la condensation interne qui se trouve à l'intérieur du bois. Elle offre une viscosité particulièrement fluide pour bien imprégner le support afin de procurer une protection efficace dans la durée.

Elle reste idéale si l'on souhaite une coloration intense sur un bois clair. Elle ne masque pas les fibres du bois grâce à la parfaite transparence de son film. il est ainsi possible de conserver un aspect naturel tout en laissant le veinage toujours bien apparent pour un effet beaucoup plus chaleureux en finalité.

 

Gamme lasure bois

Gamme lasure bois

Info lasure bois

Info lasure bois

Blog lasure bois

Blog lasure bois

Conseil produits bois

Conseil produits bois