Définition de l'aubier d'un bois

Aubier d'un bois

Aubier bois : partie de l'arbre blanchâtre juste sous l'écorce appelée encore l’aubour. Elle se situe toujours entre l'écorce et le tronc. Elle correspond à une forte zone de cellules vivantes permettant l'accroissement. Cette partie du bois de teinte plus claire demeure généralement tendre. En effet, elle reste la plus jeune et la plus riche en eau.

Les nutriments absorbés par les racines s’acheminent jusqu’aux feuilles par les petits vaisseaux de l'aubier. Cette zone reste généralement plus sensible aux insectes xylophages, aux bactéries, aux moisissures et aux champignons. En effet, sa composition très riche en protéines le rend particulièrement fragile.

L'aubier du bois ne s’utilise pas en général dans la construction. Pour cette raison, on se débarrasse de ces chutes après les avoir brulées au préalable. Cependant, la coupe d’un arbre peut se dater grâce à une bonne observation. Il suffit alors de compter le nombre de cernes pour déterminer le nombre d’année du spécimen.

Cependant, on peut parfois retrouver un peu d'aubier dans une planche de moindre qualité. Il risque alors de s'abîmer rapidement en laissant des trous pas toujours très esthétiques. Néanmoins, certaines essences d'aubier possèdent des propriétés médicinales très recherchées. Celui du tilleul reste certainement le plus connu dans ce milieu. Il combat les toxines, le diabète, les migraines, la goutte ou les calculs rénaux par exemple.

 

Vocabulaire produits traitement bois

Vocabulaire produits traitement bois

 

? Conseil
04 70 28 93 04