Définition d'un bois de résineux

Bois résineux

Bois de résineux :

appartient à la classification des gymnospermes produisant de la résine. Les feuilles principalement persistantes se présentent sous forme d’aiguilles sauf sur le mélèze ou le cyprès chauve. Les professionnels du bois les appellent des conifères comme le douglas, l’épicéa, le pin ou le sapin par exemple.

On regroupe habituellement les arbres en feuillus d’un côté et en résineux de l’autre. Un conifère développe des graines situées à la base de ses écailles ligneuses. Elles sont ainsi regroupées sous forme d’épis nommés des cônes. La majorité des arbres résineux sécrètent de la résine dans l’écorce, la feuille ou le tronc.

Un bois de résineux possède la particularité de produire des exsudats en abondance. Ils se présentent sous la forme d’un liquide poisseux séchant plus ou moins vite au contact de l'air. Ces sécrétions demeurent en général particulièrement odorantes. D’ailleurs, on les utilise très fréquemment dans le milieu de la parfumerie.

On différencie la structure d’un bois résineux en comparaison avec un bois feuillu car sa matière reste beaucoup plus fibreuse. Effectivement, elle participe fortement aux diverses caractéristiques chimiques, mécaniques et thermiques du matériau. La matière résiste alors plus ou moins bien aux différentes détériorations biologiques provenant des sollicitations extérieures. Plus la fibre du bois devient dense, plus la résistance de la structure va se prolonger dans le temps.

 

 

? Conseil
04 70 28 93 04