Définition du farinage d'un vernis

Farinage d'un vernis

Farinage vernis : consiste en une dégradation de la couche de vernis libérant différents composants sur sa surface. Ces substances se présentent alors sous la forme de fines particules de matières peu adhérentes. Ce phénomène provient généralement de l'action conjuguée de l'oxygène, de l'eau et du soleil.

Les rayons ultraviolets provenant du soleil restent l’élément principal de la décomposition de la résine. Les différents constituants du vernis deviennent moins bien liés entrainant des petits résidus sur la surface du feuil. L'oxygène contenu dans l’air ambiant exagère encore davantage ce processus en oxydant le revêtement.

Le farinage d’une peinture se caractérise par la formation d’une poudre particulièrement fine à la surface. Elle finit même par masquer le vernis pour donner un aspect décoloré. Si cette altération reste modérée, elle ne reste pas gênante. Cependant, si cette détérioration devient excessive, la protection du matériau n’est alors plus assurée.

La cause de ce problème provient généralement d’une mauvaise tenue du liant. Les différentes matières perdent alors leur cohésion en se délitant au fur et à mesure des années. En effet, elles sont rejetées vers l’extérieur du vernis en créant une poussière très fine. Elle se sépare alors du revêtement en voilant en partie son aspect. Ce phénomène provient très souvent lorsqu’un vernis approche de sa fin de vie.

 

Vocabulaire produits traitement bois

Vocabulaire produits traitement bois

 

? Conseil
04 70 28 93 04