Définition d'un grain du bois

Grain bois

Grain du bois :

désigne les pores plus ou moins fins de la fibre du bois. Il se détermine par la taille des cellules pouvant être plus ou moins serrées selon l’essence du bois. Il se distingue facilement par un simple toucher mais aussi visuellement. On les classifie généralement en grain fin, en grain moyen et en gros grain.

Le bois reste une matière ligneuse élaborée dans un écosystème. Le soleil, la température, l’humidité, l'altitude ou le terrain intervient directement sur la croissance de l’arbre. Son type de structure moléculaire provient aussi de la variété, de l’âge ou de la région. Il apporte alors un support de finition pouvant être plus ou moins dense.

La masse moyenne d'une pièce de bois dépend donc directement de son espèce. Il existe ainsi des bois durs comme le chêne, le frêne, l’ipé ou l’iroko. On trouve également des bois mi-dur comme le châtaignier, le mélèze, le merisier ou le noyer. On rencontre aussi des bois plus tendres comme l’épicéa, le bouleau, le pin ou le sapin.

Le grain du bois détermine une porosité plus ou moins prononcée du matériau. Un gros grain favorise la pénétration de l’humidité en profondeur dans le matériau. Au contraire, un grain fin diminue la prise d’eau du bois pour une bien meilleure résistance aux agressions météorologiques. Leur finesse dépend donc principalement de la rapidité de croissance de l’arbre. En effet, une forte densité du bois se caractérise toujours par une pousse bien plus lente.

 

 

? Conseil
04 70 28 93 04